Turquie : deux obus s'abattent sur Şanlıurfa, cinq blessés

La chute des deux obus a engendré une explosion dans le district de Ceylanpınar à 21h , heure turque.

 

Photographie : Alors que les experts turcs enquêtaient sur les lieux où une roquette est tombée, à Ceylanpınar, le préfet de la région de Şanlıurfa, Abdullah Erin rendait visite aux personnes blessées par l'impact d'un obus, le lundi 22 juillet 2019, dans le sud-sud-est de la Turquie
İbrahim Toprak, Eşber Ayaydın / Agence Anadolu

 

 

 

À Ceylanpinar, dans la région, de Şanlıurfa, dans le sud-sud-est de la Turquie, 5 personnes ont été légèrement blessées, lundi soir, des suites de la chute de deux obus tirés à partir du territoire syrien.

La chute des deux obus a engendré une explosion dans le district de Ceylanpinar à 21h , heure locale.


Les cinq personnes légèrement blessées ont été prises en charge à l’hôpital de Ceylanpinar. Un large dispositif de sécurité a été mis en place dans toute la région.

La région de Sanliurfa, frontalière de la Syrie, est souvent la cible d'obus, roquettes, et tirs de mortier provenant du nord syrien, où les forces fidèles à Al-Assad sont soutenues militairement par la Russie dans sa guerre contre l'opposition.

La branche syrienne du groupe terroriste PKK, les YPG (Unités de protection du peuple), soutenue par les États-Unis avec le motif de la lutte contre autre groupe terroriste, Daech,  mène régulièrement divers types d'attaques, souvent mortelles, sur le territoire turc depuis le territoire syrien.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

Volkan Kaşik,  Eşber Ayaydın, Ümit Dönmez,  Mohammed Maher Ben Romdhane

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Syrie, Idlib, sanliurfa, Şanlıurfa, pkk syrie, YPG KCK, YPG/PKK, YPG, PYD-YPG, PYD/YPG/PKK

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]