Les dirigeants mondiaux célèbrent le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale (Photos)

Les dirigeants mondiaux célèbrent le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale (Photos)

Bien qu'un siècle se soit écoulé depuis la fin de la «Grande Guerre», les problèmes découlant des accords d'après-guerre hantent toujours la communauté mondiale.

 

Photographie : Les leaders mondiaux sont accueillis au Palais de l'Élysée à Paris, en France, par le président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, le 10 novembre 2018
Par Mustafa Yalçın, Agence Anadolu

 

 

Photographie : Le président turc , Recep Tayyip Erdogan et son épouse Emine Erdogan, au Palais de l'Élysée à Paris, en France, le 10 novembre 2018
Par l'Ambassade de Turquie à Paris, le Service Présidentiel de Presse de Turquie, et l'Agence Anadolu

 

 

Photographie : Le président français Emmanuel Macron, le prmeir ministre Édouard Philippe, le Président turc Recep Tayyip Erdogan et leur homologue russe, Vladimir Poutine sont au pied de l'Arc de Triomphe à Paris, en France, le 11 novembre 2018, à l'occasion d'une cérémonie d'hommage aux soldats de la Première guerre mondiale

Par Murat Çetinmühürdar, Service Présidentiel de Presse de Turquie

 

 

Un siècle s'est écoulé depuis la fin de la Première Guerre mondiale, connue comme la première guerre planétaire de l'histoire humaine. Cependant, les différends nés de cette période continuent à faire l’objet de tensions entre différents pays.

La capitale française, Paris, avec l'initiative du président Emmanuel Macron, se prépare à organiser une cérémonie officielle marquant le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale. L'événement anniversaire, ainsi que le "Paris Peace Forum", rassembleront plus de 70 chefs d'État et de gouvernement, dont le président turc Recep Tayyip Erdogan.

L'armistice du 11 novembre 1918, signé entre les Alliés et l'Allemagne, met officiellement fin à la Première Guerre mondiale. Ce dimanche correspond donc à son centième anniversaire. Une cérémonie commémorative aura lieu près du monument de l'Arc de Triomphe situé sur les Champs-Élysées à Paris.

Les pertes civiles et militaires, la technologie utilisée dans la guerre - qui a éclaté après que le nationaliste serbe Gavrilo Princip a tué l'archiduc Franz Ferdinand d'Autriche, héritier présomptif du trône austro-hongrois, et son épouse Sophie - ont entraîné d'importants changements dans le monde , surtout en Europe.

 

La guerre européenne, impliquant 40 pays et colonies, a débuté le 28 juillet 1914 et a duré quatre ans.

Les Alliés, dont les principaux partis étaient la France, la Grande-Bretagne et la Russie, se sont battus contre les puissances centrales: l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie, l’Empire Ottoman et la Bulgarie. La guerre a produit 17 millions de morts et 21 millions de blessés.

Alors que 6,6 millions des personnes décédées étaient des civils, environ 10 millions de soldats ont perdu la vie lors de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle six mille personnes en moyenne ont été tuées chaque jour.

Étant donné qu'aucune attention n'a été accordée à la notion de nationalisme lors de la définition des frontières après la guerre, des conflits ethniques et des problèmes frontaliers sont apparus plus tard.

De nombreux nouveaux États - tels que la Tchécoslovaquie, l'Autriche, la Hongrie, la Pologne, la Lituanie, l'Estonie, l'Ukraine et la République de Turquie - ont vu le jour après la guerre lorsque les empires se sont effondrés à la suite des accords de l'après-guerre.

Alors que la souveraineté turque au Moyen-Orient et dans la péninsule arabique prenait fin, des États tels que l'Irak, la Syrie, la Jordanie et l'Arabie saoudite ont été fondés en liaison avec le mandat britannique et français. Ainsi, des suites de cette Grande guerre, de grands bouleversements ont pris place dans l'environnement politique de l'Europe et du monde.

Le 18 janvier 1919, les représentants des parties gagnante et perdante se sont réunis à Paris pour discuter des conditions des traités de paix, pour rétablir l'équilibre brisé des puissance mondiales et pour trouver des solutions aux problèmes apparus après la guerre.

L'Allemagne a signé le Traité de Versailles le 28 juin 1919; L'Autriche a signé le Traité de Saint-Germain le 10 septembre 1919. La Bulgarie a approuvé le Traité de Neuilly le 27 novembre 1919 alors que la Hongrie a signé le Traité de Trianon le 4 juin 1920. L'Empire Ottoman a signé le Traité de Sèvres le 10 août 1920.

Mais ces traités n'avaient pas réglé de nombreux problèmes, en particulier en Europe et au Moyen-Orient, tels que les territoires ottomans de Mossoul et Kirkouk occupés par la Grande-Bretagne après la Première Guerre mondiale, la frontière entre la Hongrie et la Roumanie,et les conflits dans les Balkans, ainsi que le long chemin des colonies africaines qui ont plus tard déclaré leurs indépendances.

 

Épidémie et famine

La majorité des décès survenus pendant la Première Guerre mondiale, qui dura quatre ans et qui est considérée comme la quatrième guerre la plus sanglante de l’histoire, résultaient de diverses maladies provoquées par l’environnement de la guerre, les épidémies et la famine.

La grippe espagnole est apparue pendant la guerre et s'est rapidement étendue à la suite des activités de mobilisation déclenchées par la guerre, faisant des millions de victimes.

 

Le nombre de soldats morts par pays

La Russie a payé le plus lourd tribut dans cette guerre en termes de nombre de soldats perdus, avec 1,8 million de soldats morts.

L'Allemagne, quant à elle, a perdu 1,7 million de soldats, se classant au deuxième rang sur la liste.

La France les a suivis avec 1,350 million de soldats perdus.

L’Empire Ottoman a perdu environ 500 000 soldats, l’Empire Austro-hongrois a perdu 1,2 million de soldats.

La Grande-Bretagne a perdu environ 800 000 soldats.

Les États-Unis, qui ont rejoint les forces alliées un an avant la fin de la guerre, ont perdu 116 000 soldats.

 

 

Tevfik Durul, Ali Murat Alhas, Monis Bin Ali, Ümit Dönmez

 


 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

18 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]