Hydrocarbures : Trump accuse la Chine, les contrats à terme sur le pétrole brut en chute libre

Les contrats à terme sur le pétrole brut pour livraison en novembre ont baissé de 0,85% pour s’échanger à 62,56 dollars le baril

 

Les contrats à terme sur le pétrole brut ont amorcé une baisse pour atteindre leur plus bas niveau depuis deux semaines des suites des accusations du Président américain, Donald Trump, contre les pratiques commerciales chinoises.

Trump a déclaré, mardi, que ces pratiques permettent aux produits chinois de dominer les marchés d’une façon déloyale. Parmi ces pratiques, Trump a cité le détournement de devises, les violations des lois de la propriété intellectuelle et les obstacles contre l’investissement dans les marchés chinois.

Le Président américain a également réaffirmé la volonté de son pays de conclure un accord commercial avec la Chine.

"Néanmoins, nous n’accepterons pas un accord qui va à l’encontre de nos intérêts", a-t-il ajouté.

Les contrats à terme sur pétrole brut pour livraison en novembre ont baissé de 0,85% pour s’échanger à 62,56 dollars le baril. De même pour les contrats à terme sur le pétrole brut américain, qui s’échangent à 56,88 dollars le baril en raison d’une baisse de l’ordre de 0,73%.

 

 

Mohammed Maher Ben Romdhane

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: États-Unis, Chine, pétrole, production pétrole, niveau production pétrole, pétrole iran, Donald Trump, prix pétrole, arabie saoudite pétrole, revenu pétrolier, Aramco

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]