États-Unis : Arrestation de 4 sympathisants du PKK/YPG à New York

Publié par Qualid Filsde Mohamed Chine le . Publié dans Actualité Amérique

États-Unis : Arrestation de 4 sympathisants du PKK/YPG à New York

Les partisans du groupe terorriste PKK / YPG ont brandi des pancartes et ont scandé des slogans lors du discours du Président turc.

 

AA/ New York

La police américaine a arrêté, jeudi, quatre éléments de l'organisation terroriste PKK / YPG, qui tentaient de perturber un discours du président turc Recep Tayyip Erdoğan à New York.

Günay Evinch, le co-président du Comité directeur turco-américain, organisateur de l’événement au dans le cadre duquel Erdoğan a prononcé un discours, a déclaré : "Quelques provocateurs ont organisé une manifestation lors du discours d'Erdogan, bien que la réunion ait eu lieu dans une salle privée".

Evinch a déclaré à Anadolu que les forces de sécurité sont intervenues rapidement, notant que quatre membres du YPG (branche armée de l’organisation terroriste PKK en Syrie) ont été arrêtés.

Il a indiqué que le Comité directeur turco-américain s'apprête à porter plainte contre les provocateurs.

Ces éléments devraient être jugés pour intrusion dans une propriété privée sans autorisation, et pour crime contre un chef d’Etat, a-t-il précisé.

Les éléments du PKK / YBK ont brandi des pancartes et ont scandé des slogans lors du discours du président turc.

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

Mots-clés: États-Unis, Turquie, Moyen-Orient, actualité terrorisme, terrorisme, new york, pkk, diplomatie états-unis, Europe, politique états-unis, terrorisme turquie, erdogan, recep tayip erdogan, Actualité Turquie, turquie terrorisme, turquie sécurité, Turquie actualité, pkk europe, pkk soutien, Qualid Filsde Mohamed Chine, turquie états unis, états-unis syrie, erdogan usa, terrorisme coopération, président turc, ONU New York, moyen orient terrorisme, turquie président, recep tayyip erdogan, police usa, états-unis terrorisme, usa police, états-unis turquie, propagande pkk, apologie du terrorisme, M. Baraa Mohammad, pkk états-unis

Imprimer