Centrafrique : le leader de la société civile Paul Crescent Beninga arrêté

.. Pour "atteinte à l'autorité de l'Etat".



Le porte-parole du Groupe de travail de la société civile sur la crise centrafricaine (GTSC) vient d'être arrêté, ce jeudi 18 avril et écroué à la Section de recherche et d'investigation (SRI), sur instruction du Parquet.

La décision de son arrestation est intervenue à l'issue de son audition par le procureur général Eric Didier Tambo.

« Nous avons refusé de fuir la justice de notre pays. C'est ainsi que nous avons décidé de répondre à l'appel du Procureur. Seulement la parodie de justice qui s'est jouée est que le Procureur demande qu'on mette notre Porte-parole en prison », a déclaré au médias Gervais Lakosso, président du GTSC.

« On se croyait dans un pays démocratique ; seulement on se rend compte de la volonté délibérée des autorités de museler les opposants et la société civile qui donnent un autre son de cloche. C'est inadmissible et nous ne nous tairons jamais'' a-t-il martelé.

Le vendredi 12 avril, le Procureur avait, entre-temps, décerné un mandat d'arrêt contre le Porte-parole du GTSC pour ''atteinte à l'autorité de l'État''.

Ceci en réaction à l'appel à une mobilisation populaire du GTSC pour protester contre la nomination des leaders des groupes armés dans le Gouvernement et dénoncer la pénurie d'eau.

Dans la foulée, le siège du GTSC et le domicile de Paul Crescent Beninga ont été perquisitionnés par des forces de l'ordre.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]