RDC : ouverture des candidatures pour la présidence du Sénat




Le bureau du Sénat de la République démocratique du Congo (RDC) a commencé à recevoir, lundi, les candidatures pour l’élection des membres du bureau définitif, prévue le 27 juillet, soit 7 mois après les élections générales.

Le bureau a reçu, jusqu’à midi, la candidature de Modeste Bahati Lukwebo qui veut briguer la présidence du Sénat et devenir la deuxième personnalité du pays après le président de la République.

Radié des rangs du Front commun pour le Congo (FCC), coalition de l'ex-président Joseph Kabila, Lubwebo a annoncé qu'il va évoluer en "toute autonomie" au sein du camp au pouvoir.

"Les intimidations et les subterfuges ne vont pas passer", a déclaré le candidat après avoir soumis sa candidature. Il a promis, s'il est élu, de "faire retrouver le sourire aux Congolais".

Le candidat favori et désigné par l'ex-président Joseph Kabila, Alexis Ntambwe Mwamba, devrait déposer sa candidature avant « le coucher du soleil », selon son entourage. La réception des candidatures prendra fin en début de soirée, selon le calendrier électoral arrêté par le bureau provisoire du Sénat.

La coalition de Kabila est majoritaire dans les deux chambres du Parlement et détient la possibilité de mettre en accusation le chef de l'Etat et enclencher la procédure de sa destitution. Le président du Sénat serait son successeur, en cas de destitution, de mort ou d'incompatibilité, selon la Constitution congolaise.

Toutes les manifestations publiques à caractère politique ont été interdites à Kinshasa avant le scrutin indirect du 27 juillet.
Le parti présidentiel, celui de l'ex-président et des mouvements citoyens avaient prévu d'organiser des marches à des objectifs opposés.

Les "combattants" ou "bérets rouges" du PPRD de Joseph Kabila ont annoncé une marche pour "réclamer la fin de la coalition entre le FCC (de Kabila) et CACH (du président Tshisekedi), pour la "vérité des urnes" et pour soutenir la candidature de Thambwe Mwamba à la tête du Sénat.

Ceux du parti présidentiel (UDPS) ont annoncé une marche pour exiger la publication "immédiate" du nouveau gouvernement. D'autres membres des mouvements citoyens ont projeté une marche contre la candidature d’Alexis Ntambwe Mwamba.

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: République Démocratique du Congo - RDC, joesph kabila, felix tshisekedi, Sénat, Joseph Kabila, Jospeh Kabila, Candidatures

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]