Deux villageois tués par Boko Haram dans l'Extrême-Nord du Cameroun

 

 

Deux personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque attribuée au groupe terroriste nigérian Boko Haram dans l'Exrême-Nord du Cameroun.

Deux villageois ont été tués vendredi matin dans une attaque attribuée à Boko Haram contre le village de Kerawa (commune de Kolofata dans l’Extrême-Nord), a indiqué le maire de Kolofata, Seiny Boukar.

Les deux victimes ont été tuées par balles, a précisé la même source, ajoutant que trois autres villageois ont été blessés.

Après avoir commis leur forfait les terroristes se sont repliés au Nigéria avant l’arrivée de l’armée, selon Boukar

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun, riveraine du Nigéria, est exposée depuis 2014 aux raids meurtriers de Boko Haram.

Le mouvement terroriste Boko Haram a vu le jour en 2009 au Nigéria. Dix ans plus tard, cette organisation continue de semer la terreur dans la zone du Lac Tchad, en faisant régulièrement couler le sang.

En mars dernier, des membres de Boko Haram avaient attaqué la position de l'armée tchadienne, tuant 23 militaires. Dans la même nuit du 21 au 22 mars, huit civils avaient été tués dans une autre attaque menée par le groupe terroriste dans la commune de Gueskérou, dans le sud-est nigérien, près du Nigeria.






 

 

Peter Kum, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Cameroun, Boko Haram, Lac Tchad, Boko Haram Cameroun, Bassin du Lac Tchad

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]