Cameroun : La tension reste vive dans les régions anglophones

L'ONG International Crisis Group a dénombré au moins 50 morts entre civils et membres des forces camerounaise en octobre dernier.



Au moins 50 personnes (civils et membres des forces camerounaises) ont trouvé la mort dans les deux régions anglophones durant le mois d'octobre dernier, a révélé l'ONG International Crisis Group (ICG) dans un communiqué publié jeudi.

"La tension reste vive dans les zones anglophone (Nord-Ouest et Sud-Ouest) malgré l’organisation du grand dialogue national (organisé par le gouvernement du 30 septembre au 4 octobre et boycotté par les séparatistes anglophones-ndlr)", note l'ONG dans le même document.

A l'occasion du Forum sur la paix tenu à Paris (12-13 novembre), le président camerounais, Paul Biya, a annoncé sa décision de doter les deux régions anglophones d d’un statut particulier.

"Nous mettons sur pied un statut spécial qui reconnaît la spécificité de la zone anglophone, mais elle reste dans l'intégrité territoriale du Cameroun", a déclaré Paul Biya mardi à Paris.

Dans une lettre ouverte adressée au président français, Emmanuel Macron, le 12 novembre, cinquante universitaires, intellectuels et défenseurs des droits de l’homme lui ont demandé d'encourager son homologue camerounais Paul Biya à participer ouvertement aux pourparlers de paix menés par la Suisse pour tenter de mettre fin à la crise anglophone au Cameroun.

"La France et la communauté internationale savent sans doute que le récent Grand dialogue national, organisé par le Cameroun, n’a pas abordé de manière adéquate la crise anglophone. Par conséquent, la violence persiste dans les régions anglophones depuis la fin du dialogue, le 4 octobre", ont-ils écrit.

La crise sociopolitique née en octobre 2016 dans les deux régions anglophones s’est transformée fin 2017 en un conflit armé entre séparatistes et forces de l’ordre qui a fait des milliers de victimes et poussé des milliers de personnes à se déplacer.

 

 

 

Peter Kum, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Cameroun, crise anglophone

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]