Est de la RDC : évacuation d’une base de l’Onu à Beni

Après de violentes manifestations exigeant son départ.



L’ONU a évacué lundi son personnel civil et militaire d’une importante base à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), où des manifestants, en furie, ont visé ses installations.

Le climat était tendu, lundi à Beni, au lendemain du meurtre de 8 civils, lors d'une incursion des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliés (ADF) dans cette ville de plusieurs centaines de milliers d’habitants.

La base visée se trouve à Boikene, à l’extérieur du centre–ville. Après avoir incendié la mairie dans la matinée, des manifestants ont investi la base onusienne.

Durant plusieurs heures, Casques bleus, policiers et militaires tiraient dans l’air pour sommer les manifestants.

« Deux manifestants ont été tués par balles », a affirmé un membre de la société civile, sous couvert d’anonymat.

Contacté par Anadolu, le chef de la police à Beni, le colonel Déogratias Kazingufu, n’a pas confirmé ces décès.

Il a, en revanche, annoncé que 4 policiers ont été « grièvement » blessés par des projectiles des manifestants.

Après plusieurs heures de tension, en début d’après–midi, les protestataires, qui exigent le « départ de la mission onusienne, ont réussi à pénétrer la base, pillant ordinateurs et meubles trouvés dans les locaux administratifs », a indiqué un porte-parole de l’ONU dans la région.

Plusieurs hélicoptères de la Monusco survolaient la base investie et évacuaient le personnel.

Les habitants de Beni, ville et territoire de la province du Nord–Kivu, sont excédés par des tueries attribuées aux rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF).

Plus de soixante-dix civils ont été tués depuis le 5 novembre dans le territoire de Beni, d’après les dernières statistiques du baromètre sécuritaire du Kivu du Groupe d’étude du Congo (GEC).

Il s’agit des « représailles » des ADF après les opérations militaires lancées contre leurs bastions par l’armée congolaise, a noté l’épiscopat congolais, dans un communiqué parvenu à Anadolu.

Une réunion d’urgence présidée par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, était en cours lundi après-midi sur la situation à Beni.

 

 

Pascal Mulegwa, Lassaad Ben Ahmed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: ONU RDC, Béni / RDC, Monusco, rebelles ougandais (ADF), Nord Kivu, béni sécurité, rebelles ADF, Beni

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]