Tunisie: inauguration de la plus grande unité de production de médicaments de chimiothérapie en Afrique et au MO

Tunisie: inauguration de la plus grande unité de production de médicaments de chimiothérapie en Afrique et au MO

La Tunisie aspire à couvrir 60% de ses besoins en médicaments à l'horizon 2020 (Youssef Chahed).
 

Inaugurant lundi l'unité de production de médicaments de chimiothérapie, "Neapolis Pharma", la plus grande en Afrique et au Moyen Orient, implantée dans la région de Nabeul, à 60 km de Tunis, le chef du gouvernement, Youssef Chahed a annoncé que la Tunisie œuvre à couvrir 60% des besoins du marché en médicaments à l'horizon 2020 contre moins de 51% en 2016.

Chahed a assuré que son gouvernement entend développer les ventes des unités de production de médicaments, de manière à porter le chiffre d'affaires du secteur à 1.350 millions de dinars à la même échéance.

Il a mis l'accent sur la nécessité de promouvoir ce secteur qui génère 9.000 postes d'emploi, relevant que l'unité Neapolis Pharma emploie une main-d’œuvre spécialisée et contribue à réduire l'exportation des médicaments de chimiothérapie.

Le ministre de la Santé, Imed Hammami a fait ressortir l'importance du secteur des industries pharmaceutiques, au moment où le nombre des cas de cancer s'élève à 14.000 par an.

Avec des investissements d'une valeur de 50 millions de dinars, Neapolis Pharma propose une gamme de produits qui comprend différentes formes usuelles dans le traitement du cancer dont les formes sèches (comprimés pelliculés et gélules) et les formes injectables stériles (flacons contenant des solutions liquides et/ou produits lyophilisés), selon un communiqué distribué à la presse.

Selon son président, Dr Lassaad Boujbel, tous les équipements acquis sont de marque européenne, bénéficiant d’une technologie très performante.

"C’est une unité de pointe témoigne de la performance des compétences tunisiennes qui démontrent leur capacité d’assurer une production de qualité, répondant aux normes internationales", a-t-il souligné.

Cette filiale du Groupe MédiS qui emploie, actuellement, près de 30 salariés va recruter pas moins de 150 personnes prochainement.

Premier laboratoire pharmaceutique tunisien en chiffre d’affaires, premier exportateur du secteur (100 millions de dinars, 25 pays) et disposant du plus grand laboratoire de contrôle de médicaments dans le pays, MédiS est l’unique groupe tunisien multinational. Il compte en effet trois unités industrielles à l’étranger implantées en République Tchèque, en Algérie et au Sénégal. En outre, il s’appuie sur un réseau de 7 bureaux à l’étranger, note le communiqué.

 

Bouazza Ben Bouazza, Nadia Chahed

 

 

 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]