L'Algérie et la Mauritanie ouvriront leur premier poste frontalier

L'Algérie et la Mauritanie ouvriront leur premier poste frontalier

Le président Abdelaziz Bouteflika approuve un plan d'ouverture du premier poste frontalier reliant les voisins nord-africains.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika a approuvé un plan d'ouverture du premier passage frontalier entre l'Algérie et la Mauritanie suite à un accord signé entre les deux pays l'année dernière.

Le service de presse algérien a cité mardi un communiqué publié par la présidence algérienne, affirmant que Bouteflika avait signé le décret lundi.

En novembre dernier, le ministre algérien de l'Intérieur, Noureddine Badawi, et son homologue mauritanien, Ahmed Ould Abdallah, ont signé un accord pour établir le premier poste frontalier entre les voisins nord-africains.

Des responsables des deux pays ont indiqué plus tôt que le projet de passage - reliant la ville algérienne de Tindouf à la ville mauritanienne de Zawierat - «faciliterait la circulation des personnes et des biens, et stimulerait le commerce bilatéral».

 

Abdul Razzaq bin Abdullah, Ali H. M.Abo Rezeg, Adam Moro, Ümit Dönmez

Photographie : Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, Archive, Agence Anadolu

 

 



 

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]