Soudan : Vers l’élaboration d’une constitution permanente (el-Béchir)

Soudan : Vers l’élaboration d’une constitution permanente (el-Béchir)

Le président soudanais, Omar el-Béchir, a déclaré, mercredi, que les prochains jours verraient la formation d’un comité national pour initier le dialogue sur une constitution permanente pour le Soudan sous la supervision de la Présidence de la République.

El-Béchir s’exprimait lors de la séance d'ouverture des Conseils présidentiels tenue mercredi dans le Palais présidentiel dans la capitale, Khartoum, a rapporté le correspondant d’Anadolu.

Le président soudanais a ordonné aux parties concernées de mener à bien leurs consultations afin de former, le plus rapidement possible, un comité incluant des forces politiques, des mouvements armés et des acteurs de la société.

El-Béchir a, également, ordonné l’accélération de la mise en place des mécanismes et des commissions approuvés par le dialogue national permettant au pays de s’acheminer vers une nouvelle étape politique.

Cette dernière devrait, en effet, débuter par des élections libres et transparentes en 2020 afin de construire un Soudan pacifique et consensuel.

"Alors qu’il s’achemine vers la paix et le développement, notre pays est confronté à plusieurs défis qui l’obligent à faire face à des situations critiques. Ainsi, des efforts concertés s’imposent pour surmonter les obstacles économiques. Avec détermination, nous réussirons à reconstruire le Soudan", a souligné el-Béchir.

Le chef de l’Etat soudanais a, d’autre part, appelé "les organes et factions soudanais qui avaient choisi la voie de la violence à unir les rangs et à rejoindre le processus de développement et de la reconstruction [du Soudan]".

Le président el-Béchir avait publié, en janvier dernier, des décrets républicains pour former cinq Conseils présidentiels dans l’objectif de mettre en œuvre son programme gouvernemental dans la période à venir.

Il s’agit d’un Conseil pour les affaires de la Présidence de la République, d'un deuxième pour la macroéconomie, d'un troisième pour l'information, d'un quatrième pour la politique étrangère, ainsi que d'un cinquième pour la paix et l'unité.

Lesdits Conseils visaient à "mettre en place des mécanismes de suivi de la performance globale des organes de l'État dans la mise en œuvre des thèmes du programme qui s’inscrivent dans le cadre de l’application des recommandations de la Conférence de dialogue national".

Le dialogue national au Soudan est une initiative à laquelle el-Béchir avait appelé en 2014. Ses travaux s’étaient achevés en octobre 2017 et avaient été boycottés par la majorité des factions de l'opposition civile et armée.

 

Behram Abdelmunim Mohamed Mustafa, Hatem Kattou

Photographie : Agence Anadolu

 

 










 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]