Washington : Trump envisage de témoigner dans une enquête visant à sa destitution

Le président américain dit apprécier l'idée, après que la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, lui en ait offert l'occasion.

 

Le président américain, Donald Trump, a déclaré, lundi, qu'il envisageait "fortement" de témoigner dans le cadre de l'enquête, en cours à la Chambre des représentants, visant à sa destitution.

La Présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a offert à Trump l’occasion de témoigner sous serment, lors d’une interview accordée, dimanche matin, au programme télévisé de CBS « Face the Nation ».

"Trump pourrait, s'il le veut, venir devant le comité, témoigner sous serment et dire toute la vérité qu'il veut ", a déclaré Pelosi

"S'il a des informations qui le disculperaient, (…), alors nous avons hâte de les voir", a déclaré Pelosi. "Il a toutes les chances de défendre son dossier."

Bien que déclarant évaluer l'offre, Trump a continué à critiquer "l'enquête bidon en destitution", ainsi que Pelosi, qu'il surnomme "Nervous Nancy", qualifiant l'enquête de la Chambre de "chasse aux sorcières".

"Même si je n'ai rien fait de mal et que je ne veux pas apporter de crédit à cette parodie de justice, j'aime cette idée et, afin que le Congrès puisse de nouveau se concentrer (sur son rôle législatif), j'envisage sérieusement de témoigner" a tweeté Trump.

Le processus de destitution, lancé par les démocrates, cherche à savoir si Trump a abusé du pouvoir de sa fonction pour tenter de convaincre le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, d'ouvrir une enquête sur des accusations de corruption contre son probable futur adversaire démocrate, Joe Biden, au sujet d'affirmations de corruption jusque-là non corroborées, ainsi que le blocage de quelque 400 millions de dollars dans l'aide militaire appropriée du Congrès.

Trump a nié les actes répréhensibles alors que le processus s’est accéléré et s’est mis en place avec des audiences publiques télévisées de hauts diplomates et de hauts fonctionnaires.

Trois témoins, dont la diplomate américaine évincée d’Ukraine, Marie Yovanovitch, ont témoigné la semaine dernière.

Un sondage ABC News / Ipsos, publié lundi, a révélé que 70% des Américains pensaient que la demande de Trump à un dirigeant étranger d'ouvrir l'enquête sur Biden et son fils, Hunter, était erronée.

En outre, le sondage a révélé qu'une majorité d'Américains - 51% - pensent désormais que le président devrait être destitué et démis de ses fonctions. Le sondage a révélé qu'un peu plus de 20% des personnes interrogées ont déclaré avoir suivi l’affaire de près.

 

 

Michael Hernandez, Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: washington, États-Unis, Ukraine, politique états-unis, Donald Trump, états-unis justice, président états-unis, Nancy Pelosi, Congrès américain, Volodymyr Zelensky, Impeachment, Chambre des représentants

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]