Le chef du renseignement national américain qualifie les YPG de milice syrienne du PKK

Le chef du renseignement national américain qualifie les YPG de milice syrienne du PKK

Dan Coats a averti que le groupe cherchait à établir une région autonome en Syrie.

AA / Washington / En contradiction avec la politique du Pentagone - mais en synergie avec les évaluations turques -, le chef du renseignement national américain a qualifié mercredi les YPG de " milice syrienne de l’organisation terroriste PKK ".

Dans le Rapport mondial d'évaluation des menaces, soumis au Congrès américain, le directeur du renseignement national, Daniel Coats, a affirmé que les YPG étaient " la milice syrienne " du groupe terroriste PKK, avertissant que cette milice " cherchera probablement une forme d’autonomie mais qu'elle fera face à la résistance de la Russie, de l'Iran et de la Turquie".

Washington a collaboré avec les PYD / YPG / PKK comme un « allié fiable » dans sa lutte contre Daech, en leur fournissant des armes. Estimant insensée l'utilisation d'un groupe terroriste pour lutter contre un autre, Ankara s’est opposée à cette alliance entre les Américains et la branche syrienne du PKK.

Le PKK - reconnu comme un groupe terroriste par les Etats-Unis, l'UE et la Turquie – a causé la mort de plus de 40 mille personnes, dans la guerre qu’il mène, depuis plus de trente ans, contre la Turquie.

La déclaration de Coats reconnaissant que les États-Unis soutiennent une milice terroriste fait suite à des déclarations similaires émises par des responsables américains.

La section Syrie du World Factbook de l’Agence centrale de renseignement (CIA), par exemple, énumère les " groupes terroristes - basés à l'étranger " actifs dans le pays. Il y est écrit que Salih Muslim Muhammad dirige le PYD, " l'aile syrienne " du PKK.

En outre, lors d'un point de presse tenu la semaine dernière, la porte-parole du département d'Etat, Heather Nauert, a directement qualifié les YPG du nord-ouest de la Syrie de "PKK".

La Turquie a, à maintes reprises, assuré que la cessation du soutien américain aux terroristes du PYD / YPG / PKK était une étape clé pour restaurer la confiance dans les relations turco-américaines.

 

 
 
 
 
 
 

Mots-clés: otan, guerre syrie, Syrie, Moyen-Orient, Actualité Syrie, pyd, diplomatie états-unis, pyd=pkk, terrorisme syrie, pkk terroriste, pyd terroriste, syrie turquie, pkk soutien, Bruxelles, PENTAGON, turquie états unis, états-unis syrie, Hakan Çopur, russie syrie, turquie syrie, munich, turquie iran, pkk=ypg, turquie pkk, etats unis militaire, iran syrie, binali yildirim, nurettin canikli, turquie moyen orient, états-unis terrorisme, Méditérranée Orientale, otan russie, otan europe, pkk syrie, usa secretary defense, etats-unis renseignements, etats-unis moyen orient, otan europe du sud, pkk moyen orient, ypg kck, moyen orient diplomatie, frontières moyen orient, etats-unis turquie, otan moyen orient, pkk finances, pyd civils, méditerranée diplomatie, bruxelles otan, otan irak, otan turquie, otan syrie, méditerranée militaire, turquie méditerranée, états-unis défense, turquie défense, conférence moyen orient, Hafawa Rebhi, pkk états-unis, soutien d'État au terrorisme, États-Unis, ministre de la défense turquie, ministère de la défense turquie, pkk 2018, attaque roquette pkk pyd ypg, james mattis, dan coats

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]