PM chypriote turc: «la Turquie doit pouvoir intervenir dans tout accord sur la question chypriote»

Ersin Tatar a déclaré qu'ils ont "toujours fait et continueront à faire confiance à la Turquie".

 

"La Turquie doit pouvoir intervenir dans tout accord sur la question chypriote", a déclaré le Premier ministre de la République turque de Chypre du Nord (RTCN), Ersin Tatar.

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a reçu le Premier ministre chypriote turc, jeudi à Ankara.

Après des réunions, les deux dirigeants ont animé un point de presse conjoint au Palais présidentiel.

Le Premier ministre a déclaré qu' "en tant que pays garant, la Turquie devrait avoir le droit d'intervenir en cas d'un accord sur la question chypriote".

Tatar a ajouté que les sacrifices que fait la Turquie pour défendre les droits et intérêts des Chypriotes turcs, ainsi que les travaux en Méditerranée orientale, leurs donnent de la force.

"Nous avons toujours fait et continuerons à faire confiance à la Turquie", a-t-il conclu.

 

Cavusoglu rejette tout accord qui ne tiendrait pas compte de la Turquie

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a affirmé concernant la recherche d'hydrocarbure en Méditerranée Orientale, qu'aucun accord, qui ne tient pas compte de la Turquie et du peuple turc de Chypre, ne pouvait être considéré comme valide.

Des propos tenus par Cavusoglu vendredi lors d'une conférence de presse conjointe animée avec son homologue libanais, Gebran Bassil, depuis Beyrouth où il se trouve dans le cadre d'une visite.

Il a rappelé que la Turquie poursuit et continuera à poursuivre ses activités de recherches d'hydrocarbures en Méditerranée Orientale dans la limite de ses eaux territoriales et dans les zones où elle a obtenu un permis de la part de la République Turque de Chypre.

Après avoir souligné le fait que la Turquie défendra ses droits et ceux de la République Turque de Chypre quoi qu'il en coûte, Cavusoglu a déclaré, "aucun accord, qui ne tient pas compte de la Turquie et du peuple turc de Chypre, ne peut être considéré comme valide".

Abordant la question du retour des Syriens dans leur pays, Cavusoglu a fait part de ses préoccupations.

"La communauté internationale doit être plus attentive au fait que ces personnes puissent une fois de retour pouvoir subvenir à leurs besoins fondamentaux. Nous pouvons organiser un forum commun avec le Liban, la Jordanie et l'Irak, au sujet de ce qui doit être fait pour le retour des Syriens en Syrie. Nous pourrions y inviter la communauté internationale", a-t-il insisté.

 

 

Tevfik Durul, Ayvaz Çolakoğlu, Nur Asena Gülsoy

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Ankara, erdogan, Chypre, Chypre du Nord, chypre nord turquie, turquie chypre nord, Mevlut Cavusoglu, République Turque de Chypre Nord (RTCN), ersin tatar

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]