Massacre de Khodjaly: La Turquie exprime sa solidarité avec l'Azerbaïdjan

Massacre de Khodjaly: La Turquie exprime sa solidarité avec l'Azerbaïdjan

Le Massacre de Khodjaly est considéré comme l'un des événements les plus sanglants de l'invasion arménienne en Azerbaïdjan pour le contrôle de la région du Haut-Karabakh.

Le Premier ministre turc Binali Yıldırım a condamné, dimanche, le massacre de Khodjaly, qui a eu lieu il y a 26 ans dans la région du Karabakh actuellement occupée par l'Arménie durant la guerre d'invasion contre l'Azerbaïdjan.

"En tant que République de Turquie, nous condamnons le massacre de Khodjaly [qui a eu lieu] en 1992 au cours duquel nos frères azerbaïdjanais ont été confrontés à la cruauté", a exprimé Yıldırım dans un communiqué.

Il a déclaré que 613 civils azerbaïdjanais innocents, dont 116 femmes, 63 enfants et 70 personnes âgées, avaient été massacrés par les forces arméniennes dans le Haut-Karabakh le 26 février 1992.

"Un total de 1 275 civils ont été pris en otages et le sort de 150 personnes reste inconnu à ce jour", a déclaré Yıldırım.

"Nous demandons instamment que les auteurs de cette attaque soient traduits en justice au plus tôt, nous souhaitons la miséricorde d'Allah à nos frères et sœurs azerbaïdjanais, car la Turquie sera toujours aux côtés de l'Azerbaïdjan et de son peuple", at-il ajouté.

Le Comité des affaires étrangères de la Grande Assemblée nationale de Turquie a également condamné le massacre dans une déclaration publiée dimanche.

"Nous condamnons avec véhémence ces massacres perpétrés par les troupes de la République d'Arménie ainsi que la poursuite de l'occupation des territoires azerbaïdjanais depuis des années", a-t-il ajouté.

Le porte-parole présidentiel Ibrahim Kalin a également rendu hommage aux victimes du massacre. Dans son tweet, Kalin a déclaré que la Turquie serait toujours aux côtés de l'Azerbaïdjan.

Le massacre de Khojaly est considéré comme l'un des événéments les plus sanglants et les plus controversés de la guerre entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan pour le contrôle de la région du Haut-Karabakh actuellement occupée.

Dans la foulée de la dissolution de l'Union soviétique, les forces arméniennes ont pris le contrôle de la ville de Khodjaly, au Karabakh, le 26 février 1992, après l'avoir bombardé avec de l'artillerie lourde et des chars, aidées par un régiment d'infanterie.

Lorsque le massacre s'est produit, la population de la ville était de plus de 7 000 habitants.

L'offensive de deux heures a également blessé grièvement 487 autres personnes, selon les chiffres azerbaïdjanais.

 

Des nombreuses initiatives de commémoration des victimes de ce massacre ont pris place en Turquie et parmi les Azerbaïdjanais et Turcs de la diaspora.

 

Graphique par Mevlüt Eren & Ümit Dönmez

Photographie de la commémoration à Chicago, États-Unis, Bilgin S. Şaşmaz, Agence Anadolu

 

Photographie de l'inauguration du Parc de l'Amitié Azerbaïdjan et du Mémorial des Victimes de Khodjaly à Bağcılar, Istanbul,  Serhat Çağdaş,  Agence Anadolu

 

 



 

Mots-clés: Turquie, guerre, armes, Khojaly, soldats tués, Arménie, Azerbaïdjan, azerbaidjan arménie, Karabagh, nagorno karabagh, azerbaidjan armée, azerbaidjan sécurité, Ümit Dönmez, turquie azerbaidjan, azerbaidjan guerre, armenie guerre, karabakh, Erevan, Bilgin Sasmaz, Bakou, azerbaidjan onu, arménie onu, Caucase, Seyit Ahmet Aytaç, osce, azerbaidjan territoire, binali yildirim, arménie armée, armenie militaire, Mehmet Tosun, Choucha, Hankendi, drone arménie, drone azerbaijan, turquie civils, massacre pkk, Sıdrah Gufran Roghay, caucase histoire, Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Mevlüt Eren, Serhat Çağdaş, khodjaly, azerbaïdjan civils

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]