La Turquie condamne la cour tchèque pour la libération du co-leader du PYD / PKK

La Turquie condamne la cour tchèque pour la libération du co-leader du PYD / PKK

La Justice turque recherche Salih Muslim dans le cadre de plusieurs enquêtes et inculpations.

ANKARA (AA) - Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdağ a critiqué mardi la décision de la cour tchèque de remettre en liberté l'ex-co-leader du groupe terroriste PYD / PKK, Salih Muslim.

"La décision affectera les relations de la Turquie avec la République tchèque", a déclaré Bozdağ à des journalistes dans la capitale, Ankara.

Le vice-premier ministre a également déclaré que la décision du tribunal était contraire au droit international.

"Cette décision est un soutien clair au terrorisme, une décision politique qui ne peut être expliquée par la loi [...] Cette décision soutient les actes terroristes contre la Turquie", a déclaré M. Bozdağ.

Muslim avait  été arrêté damedi soir à Prague après que la Turquie a appelé la République tchèque à l'arrestation de l'ancien co-chef de groupe terroriste.

Bozdag a déclaré que la décision du tribunal n'avait pas été une surprise pour la Turquie.

"Parce que la position des Etats membres de l'UE sur la Turquie et sur les personnes qui ont perpétré des actes terroristes contre la Turquie est évidente", a-t-il déclaré.

S'exprimant devant des journalistes au parlement, le ministre de la Justice Abdulhamit Gül a appelé la République tchèque à corriger son erreur de libérer Muslim.

"La décision de la juridiction tchèque s'est prononcée contre les conventions et lois [internationales]", a déclaré M. Gül.

"Nous attendrons que nos homologues corrigent cette erreur dès que possible."

Le ministre de la Justice a souligné que la Turquie poursuivrait sa lutte légale contre tous les terroristes qui menacent la Turquie.

"La justice turque sera sur leurs traces", a-t-il déclaré.

 

Muslim recherché par la Justice turque

Le 13 février dernier, la Turquie a émis une "notice rouge" à l'égard du ressortissant syrien faisant de lui l'un des terroristes les plus recherchés.

Conformément au verdict de la 4e Haute Cour pénale d'Ankara, Muslim est poursuivi pour avoir porté atteinte à l'unité et à l'intégrité territoriale de l'Etat, à l'homicide, à la tentative d'homicide, à la dégradation des biens publics et au transfert d'une substance dangereuse.

La liste des personnes recherchées est divisée en cinq catégories codées par couleur, le rouge étant le plus recherché, suivi du bleu, du vert, de l'orange et du gris.

Le nom de Muslim, co-leader de l'organisation terroriste entre 2010 et 2017, apparaît dans plusieurs dossiers judiciaires en Turquie.

Le premier mandat d'arrêt contre Muslim a été émis en lien avec l'explosion meurtrière qui a frappé la capitale Ankara à l'heure de pointe de la rue Merasim le 17 février 2016, près des bâtiments de l'état-major et  du parlement turcs. L'attaque a fait 29 morts et 61 blessés.

Le 6e tribunal pénal d'Ankara avait émis des mandats d'arrêt contre 48 membres du PKK / KCK pour «atteinte à l'unité et à l'intégrité territoriale de l'Etat».

Le 4e tribunal pénal d'Ankara avait également déposé une plainte contre Muslim pour l'attaque terroriste meurtrière de 2016 dans la capitale, pour atteinte à l'intégrité et à l'intégrité nationale, meurtre délibéré, dégradation des biens publics et transfert de matières dangereuses.

L'attaque du 13 mars 2016 au Güvenpark à Kızılay - une zone commerçante populaire - a été menée par un véhicule chargé d'explosifs, qui a fait 37 morts et fait des dizaines de blessés.

Le tribunal avait également émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Muslim et demandé à Interpol d'émettre une notice rouge contre lui.

Lors d'une affaire récente, Muslim figurait parmi les 32 dirigeants du PYD / PKK pour lesquels des mandats avaient été émis sur l'accusation d'être liés à l'explosion d'une bombe dans le district de Çukurambar, capitale d'Ankara, qui avait endommagé un bureau des impôts.

Par ailleurs, un attentat à la bombe près d'une mosquée dans la province occidentale de Bursa s'est produit alors que Muslim était toujours le co-leader du groupe terroriste PYD / PKK.

Les PYD / YPG sont des émanations politique et armées syriennes du PKK qui a été désigné comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne.

 

 

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

Mots-clés: Turquie, Syrie, Moyen-Orient, pkk, PYD, pyd=pkk, terrorisme turquie, Turquie Diplomatie / Relations étrangères, diplomatie turquie, Actualité Turquie, turquie terrorisme, turquie sécurité, Turquie actualité, pkk europe, pkk soutien, europe pkk, Tuncay Çakmak, Ümit Dönmez, turquie syrie, PKK=YPG, turquie pkk, moyen orient terrorisme, République Tchèque, agence de renseignement, europe turquie, turquie europe, otan moyen orient, PYD Europe, pkk finances, propagande pkk, allemagne apologie du terrorisme, salih muslim, YPG Europe, tev-dem, tchéquie turquie, turquie tchéquie , turquie tchéquie justice, turquie tchéquie terrorisme, Aşkın Kıyağan

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]