L'Azerbaïdjan célèbre la Fête de l'Indépendance

L'Azerbaïdjan célèbre la Fête de l'Indépendance

27 ans se sont écoulés depuis l'adoption de la loi constitutionnelle sur l'indépendance de la République d'Azerbaïdjan par le Conseil suprême de la République d'Azerbaïdjan.

 

La première République démocratique d'Azerbaïdjan, le premier État démocratique laïc dans le monde islamique, avait été créé en 1918, et n'avait duré que 23 mois.

Plus de 70 ans plus tard, l’effondrement de l’Union soviétique avait fourni à l’Azerbaïdjan une occasion de rétablir cette indépendance perdue.

En 1991, les chars soviétiques n'étaient plus en mesure de bloquer le chemin de la liberté du plus grand pays du Caucase.

L'Azerbaïdjan, avait perdu des centaines de fils et de filles dans la lutte pour l'indépendance, mais continuait de progresser vers sa liberté.

Le Parlement azerbaïdjanais a adopté la loi constitutionnelle sur le rétablissement de l'indépendance de l'État le 18 octobre 1991.

Conformément à ce document, l'Azerbaïdjan a été déclaré successeur de la République démocratique d'Azerbaïdjan, qui a existé entre 1918-1920.

Selon la loi constitutionnelle, la pleine égalité de tous les citoyens est garantie indépendamment de l'appartenance ethnique ou de la religion.

Après la promulgation de la loi constitutionnelle, l'Azerbaïdjan a tenu un vote national le 29 décembre 1991. Le bulletin de vote du référendum ne comportait qu'une seule question: "Soutenez-vous la loi constitutionnelle sur l'indépendance de l'Azerbaïdjan?" Plus de 95% des électeurs ont pris part au référendum et ont unanimement voté pour l'indépendance.

Son indépendance a été reconnue par la Turquie le 9 novembre 1991 puis la Roumanie (11 décembre 1991), le Pakistan (13 décembre 1991), la Suède (23 décembre 1991), l'Iran (25 décembre 1991), les États-Unis (le 23 janvier 1991), 1992), la Russie (10 avril 1992), etc.

L'Azerbaïdjan est devenu membre des Nations Unies le 2 mars 1992 et la reconnaissance de facto de l'Azerbaïdjan par la communauté mondiale commence à partir de cette date.

En mai 1992, le Parlement a approuvé l'hymne national de l'Azerbaïdjan, puis le drapeau national ainsi que le blason représentant une étoile à huit branches avec des flammes.

 

Question du Haut Karabakh

La question du Haut Karabakh a commencé lorsque l'Arménie a revendiqué des droits dans la région azerbaïdjanaise, lors de la chute de l'Union soviétique.

Les forces arméniennes ont commencé à perpétrer des attaques dans la région à partir de 1991, occupant ainsi Hankendi d'abord, puis Khodjali et Choucha en 1992.

Par la suite, les Arméniens ont occupé Latchin, Khojavend, Kelbadjar et Agdere, pour entrer à Agdam en 1993. Ils ont occupé les villes de Jabrail, Fizuli, Qubadli et Zangilan.

Actuellement, 20% du territoire azerbaïdjanais est occupé et environ un million d'habitants ont dû s'exiler.

Le Groupe de Minsk a été établi en 1992 pour assurer la médiation entre les parties afin de mettre terme aux affrontements.

Les parties ont signé le Protocole de Bichkek en 1994, soit la trêve.

Mais l'accord est resté sur papier et des milliers de soldats de chaque côté ont péri durant les conflits.

Malgré plusieurs entretiens depuis 26 ans, le Groupe de Minsk n'a pas pu trouver une solution concrète au problème.

 

 

Le développement durable de l'Arménie est impossible sans son retrait des territoires occupés

"Nous avons fait de très bons progrès dans les négociations, même avec le gouvernement précédent, mais il en existe un nouveau et ils ont probablement besoin d'un peu plus de temps pour se renseigner sur le déroulement des négociations", a déclaré mercredi 17 octobre 2018, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov.

Le ministre a souligné l'importance des relations de bon voisinage. "J'espère et je souhaite qu'il y ait plus de compréhension. Sans la construction d'une bonne politique de voisinage, il n'y a pas de développement durable, c'est aussi simple que cela. Et la plus grande partie est certainement le retrait des troupes arméniennes du territoire occupé de l'Azerbaïdjan et le retour des personnes déplacées à l'intérieur de leur pays d'origine", a-t-il réitéré au nom de son pays.

Le 27 septembre, les ministres des Affaires étrangères d'Azerbaïdjan et d'Arménie, Elmar Mammadyarov et Zograb Mnatsakanyan, avaient tenu une réunion en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York.

 

Ümit Dönmez

 

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Bu hafta en çok okunanlar


Top News of the Week




 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]