Le Drian : la France n'a jamais envisagé d'installer une base militaire à Chypre

Publié par Ayvaz Çolakoğlu le . Publié dans Actualité France

"Nous n'avons jamais envisagé une base militaire, ni une présence de l'armée française à Chypre" a assuré le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian au cours d'une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu.

 

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, a assuré que son pays n'a jamais envisagé d'installer une base militaire à Chypre comme l'ont affirmé, ces derniers jours, les médias du côté grec de l'île.

Jean Yves Le Drian, en visite officielle en Turquie, a animé, jeudi, une conférence de presse conjointe avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu, à l'issue des entretiens individuels et inter-délégations.

Interrogé sur la volonté de la France d'installer une base militaire à Chypre comme rapporté, ces derniers jours, par la presse chypriote du côté grec, Le Drian a affirmé que la France n'avait aucun projet de cet acabit.

"Nous n'avons jamais envisagé une base militaire, ni une présence de l'armée française à Chypre, nous avons jute une coopération, une volonté de développer les capacités navales de Chypre. La presse chypriote grecque se trompe", a-t-il souligné.

Concernant Idleb en Syrie, Le Drian s'est dit préoccupé par les derniers développements dans cette région et rappelé la convergence des positions de la France et de la Turquie sur le dossier syrien hormis pour le Nord-est où il existe des points de divergences.

Il a insisté sur la nécessité de faire respecter de "manière méticuleuse" le cessez-le-feu à Idleb, "car la situation y est explosive" a-t-il insisté.

"Toute intervention contre le cessez-le-feu, peut donner lieu à des résultats dramatiques", a-t-il précisé.

Sur la lutte contre le terroriste, le chef de la diplomatie française a rappelé que le renforcement de la coopération entre la France et la Turquie dans le domaine de la lutte contre l'organisation terroriste Daech avait produit des effets positifs sur la relations entre les deux pays et précisé que la lutte contre l'organisation terroriste PKK est une priorité pour la Turquie.

 

 

 

Muhammet İkbal Arslan, Mehmet Alaca, Ayvaz Çolakoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer