Erdogan promet d'éliminer «bientôt» les terroristes présents dans le Nord de la Syrie

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, souhaite ainsi offrir la possibilité aux 4 millions de réfugiés dans son pays de rentrer chez eux.

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a promis d'éliminer "bientôt" les terroristes dans le Nord de la Syrie afin d'offrir la possibilité aux 4 millions de réfugiés dans son pays de rentrer chez eux.

Erdogan s'est exprimé, vendredi, lors d'un repas de rupture du jeûne du Ramadan offert par la présidence turque aux ambassadeurs étrangers.

Il a une nouvelle fois fustigé le comportement de certains pays envers les organisations terroristes et rappelé qu'il n'ya pas d'un côté les bons et de l'autre les mauvais terroristes.

"Malgré tous nos efforts, force est de constater que le deux poids deux mesures se poursuit concernant la lutte contre le terrorisme et les courants extrêmes en progressions", a-t-il fait remarquer.

Et le chef de l'Etat turc de poursuivre, en parlant des organisations terroristes présentes dans le Nord de la Syrie.

"Ce genre d'actions ne peuvent être éludées en parlant de cas individuel ou bien qu'il ne s'agit pas de terroristes et que ce sont des organisations banales. Dans le cas contraire, le monde deviendra, dans un avenir proche, un lieu où personne ne sera en sécurité nulle part."

Erdogan a notamment insisté sur le fait que des armes sont fournies à des organisations terroristes qui représentent une menace pour la sécurité Nationale de la Turquie.

"Les milliers de camions d'armes, de véhicules sont fournis aux organisations terroristes dans le Nord de la Syrie et actuellement nous luttons contre elles", a-t-il regretté.

Il a notamment promis d'éliminer "bientôt" les terroristes dans le Nord de la Syrie afin d'offrir la possibilité aux 4 millions de réfugiés dans son pays de rentrer chez eux.

Le leader turc a invité tous les pays à agir de manière plus sensible et à adopter une attitude efficace en ce qui concerne la Palestine et Jérusalem.

"Israël n'hésite pas à bombarder les médias, parmi lesquelles notre organe de presse (Agence Anadolu), pour ne pas que ses crimes commis à Gaza soient portés à l'actualité", a t-il martelé.

Erdogan a également demandé aux ambassadeurs étrangers présents dans la salle, de soutenir son appel lancé pour la mise en place d'une journée de Solidarité contre l'Islamophobie.

"Nous avons lancé un appel auprès de l'ONU et d'autres organisations régionales et internationales pour que le 15 mars soit célébré comme la Journée de Solidarité Internationale contre l'Islamophobie. Nous attendons le soutien de vos pays pour que cela se concrétise", a-t-il réclamé.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Syrie, Le Président turc Recep Tayyip Erdogan

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]