Erdogan : Nous ne reviendrons pas sur l'achat du système S-400

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré, samedi, que la Turquie ne se rétractera pas concernant l’acquisition du système de défense antimissile russe S-400.

Au cours d’une rencontre avec un groupe de jeunes au Palais de Dolmabahçe à Istanbul, Erdogan a ajouté que l’acquisition des S-400 est finalisée.

La livraison du système de défense antiarienne est prévue pour le mois de juillet avec une probabilité qu’elle ne se fasse avant ce délai.

Le président turc expliqué qu’il s’agit d’un système défensif et que la Russie a offert à la Turquie des moyens pour faciliter son acquisition.

Il a ajouté qu’Ankara et Moscou examineront après son acquisition les possibilités de produire conjointement le système S-500.

Les Américains prétendent selon lui que ce système est inadéquat aux chasseurs F35, ce qui est techniquement erroné.

Concernant les industries de défense turques, Erdogan a déclaré que son pays avait fait de grands progrès dans ce domaine et répondait largement aux besoins militaires avec des capacités locales.

"Nous avons beaucoup progressé dans l'industrie de la défense et nous exportons des drones. Nous prévoyons de produire une montgolfière capable de transporter des bombes de 1,5 tonne", a-t-il déclaré.

"La Turquie a augmenté la production nationale d'équipements de défense de 20% au début du troisième millénaire à 68% à la fin de 2018", a-t-il souligné.

Le président Erdogan a déclaré que son pays recevrait les avions de combat américains F-35 et leur équipement "tôt ou tard".

 

 

Photographie : Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]