S-400: Pompeo évoque de nouvelles sanctions contre la Turquie

"Franchement, nous ne voulons pas que les S-400 deviennent opérationnels, c'est notre objectif", a déclaré Mike Pompeo, secrétaire d’Etat américain aux Affaires étrangères, concernant l'achat des systèmes de défense russe S-400 par la Turquie.

 

Le secrétaire d’Etat américain aux Affaires étrangères, Mike Pompeo, a déclaré jeudi, que "d'avantage de sanctions pourraient être infligées à la Turquie en raison de son achat des systèmes de défense russe S-400."

Pompeo s'est exprimé à l'agence de presse américaine "Bloomberg" concernant l'achat des S-400 par la Turquie et des potentielles sanctions américaines qui lui seront infligées.

Tout d'abord, Pompeo a qualifié l'activation des systèmes S-400 par la Turquie, "d'une démarche inacceptable".

Affirmant qu'ils ont, dans un premier temps, retiré la Turquie du programme F-35, Pompeo a ajouté: "d'autres sanctions pourront être envisagées. Franchement, nous ne voulons pas que les S-400 deviennent opérationnels, c'est notre objectif."

"C'est ce que nous expliquons aux Turcs depuis des mois et des mois. Nous leurs disons qu'ils (les -S400) sont simplement incompatibles avec les F-35", a-t-il dit.

"Ils ont reçu une partie de ce système", a-t-il dit, ajoutant: "Nous appelons les turcs à reconsidérer ceci."

Par ailleurs, dans un message publié sur Twitter, le sénateur Lindsey Graham, s'est aussi exprimé sur le sujet.

"Nous devons trouver une voie permettant d'empêcher la détérioration de nos relations avec la Turquie en cas d'activation des S-400. Concernant la Turquie, nous optons pour le gagnant-gagnant, et non pas pour le perdant-perdant. Mon souhait est que nous ayons une relation encore plus forte avec nos alliés en Turquie en négociant l'Accord de libre échange. Ceci unifiera nos économies et sera un gagnant-gagnant pour les deux nations."

 

 

 

 

Safvan Allahverdi, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Turquie, turquie états unis, états-unis turquie, Mike Pompeo, s-400, sanctions américaines, S400, F-35, F35, livraison des S-400

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]