Chef de l'opposition turque : «Seul le peuple syrien peut décider de l'avenir de la Syrie»

"Le droit de la Turquie à la lutte contre le terrorisme au-delà de ses frontières est garanti par les accords internationaux", a encore déclaré le président du parti d'opposition turc CHP, Kemal Kilicdaroglu, lors d'une conférence internationale organisée à Istanbul sur l'avenir de la Syrie.

 


Le chef du principal parti d'opposition turc, Kemal Kilicdaroglu, a souligné, samedi, l'importance de rétablir la paix et la stabilité en Syrie afin de maintenir la tranquillité de la Turquie.


"Le canal entre Ankara et Damas est le moyen le plus simple de parvenir à la paix", a déclaré Kemal Kilicdaroglu, président du Parti républicain du peuple (CHP), lors d'une conférence internationale sur la Syrie à Istanbul organisée par son parti.


La conférence "Porte vers la paix en Syrie" a pour objectif de contribuer à l'instauration d'une paix durable en Syrie.
Soulignant que la Syrie et la Turquie partagent une histoire commune et entretiennent des liens culturels étroits, Kilicdaroglu a exprimé l'espoir que les relations d'amitié et de bon voisinage soient rétablies.


Il a également insisté sur le droit de la Turquie à lutter contre les organisations terroristes sur le territoire syrien, "afin d'assurer sa sécurité".
"La lutte de la Turquie contre le terrorisme au-delà de ses frontières est un droit garanti par les accords et les engagements internationaux", a déclaré le chef du CHP, ajoutant qu'Ankara devrait poursuivre ses efforts de lutte contre le terrorisme avec "le respect de l'intégrité territoriale de la Syrie et l'établissement de relations directes avec Damas".


"Nous ne devrions jamais oublier que seul le peuple syrien peut décider de l'avenir de la Syrie", a souligné Kilicdaroglu.
Kilicdaroglu a également réitéré la proposition du CHP de 2018 de créer une "Organisation pour la paix et la coopération au Moyen-Orient".


L'organisation, qui devrait être fondée par la Turquie, l'Iran, l'Irak et la Syrie, serait un pionnier de la paix qui s'étendrait de la région au reste du monde, a déclaré Kilicdaroglu.
La conférence traitera de sujets tels que la dimension internationale de la question syrienne, les problèmes rencontrés par les réfugiés syriens, la vie sociale et l'intégration, le rôle stratégique des acteurs régionaux et le rôle des administrations locales.

 

 

Emin İleri, Tuncay Çakmak

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: Turquie, Syrie, Parti Républicain Populaire (CHP), turquie syrie, Kemal Kılıçdaroğlu, Conférence internationale, Parti CHP

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]