L'OSCE dévoile les résultats préliminaires des élections en Turquie

L'OSCE dévoile ses résultats préliminaires des élections en Turquie

«Certaines irrégularités» dans les élections ne changeront pas le résultat final, selon l'OSCE.

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) dans ses conclusions préliminaires a déclaré lundi que "certaines des irrégularités" constatées lors des élections turques ne changeraient pas le résultat final.

Les résultats préliminaires conjoints et les conclusions des élections présidentielles et législatives de dimanche en Turquie ont été annoncés par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, l'OSCE, l'Assemblée parlementaire et l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, lors d'une conférence de presse à Ankara.

Audrey Glover, cheffe de la mission d'observation des élections du BIDDH, a déclaré lors de la conférence qu'elle se trouvait en Turquie depuis le 24 mai et a remercié la Turquie de l'avoir invitée à suivre le processus électoral.

Glover a déclaré avoir suivi sept élections en Turquie jusqu'à présent et a ajouté que près de 350 observateurs avaient suivi les élections de dimanche. "Malgré l'absence de conditions permettant aux candidats de concourir sur un pied d'égalité, les électeurs ont eu un véritable choix", a-t-elle dit.

Elle a salué l'importance de permettre des candidats indépendants à la présidence et d'avoir une candidate à la présidentielle pour la première fois ainsi que les efforts de la société civile pour maintenir la transparence.

Glover a ajouté: "Nous avons, comme vous le savez, des informations sur des irrégularités relatives au comptage et à la tabulation, et nous les examinons et nous n'en avons eu que quelques-unes hier [dimanche]. Nous ne savons pas non plus à ce moment-là si des plaintes concernant l'un de ces incidents particuliers ont été déposées."

«Il y en avait comme vous le dites, mais ce n'était pas un nombre incroyable, nous ne pouvons pas le dire pour le moment car nous n'avons toujours pas de résultats complets. Mais il est probablement improbable que ces quelques irrégularités fassent une grande différence au résultat final."

Olena Sotnyk, cheffe de la délégation de l'APCE, a déclaré: «Les élections d'hier ont été cruciales, car la participation des citoyens était très importante [...] Je pense que c'est la chose la plus positive que nous ayons à mentionner, la participation, qui tout d'abord nous montre la maturité politique de ce pays et de ses citoyens".

Elle a noté que les élections ne concernaient pas seulement le vote mais plutôt un processus et que les candidats présidentiels étaient incapables de concourir sur un pied d'égalité.

Sotnyk a également exprimé des inquiétudes quant à la transparence et l'impartialité et a déclaré que certains des observateurs auraient été limités dans certaines régions, dont Istanbul, Ankara et Diyarbakir.

Le chef de la délégation de l'AP de l'OSCE, Peter Osusky, a commenté que le législateur allemand Andrej Hunko et le député suédois Jabar Amin [tous deux des soutiens inconditionnels du groupe terroriste PKK] n'étaient pas autorisés à entrer en Turquie pour observation électorale.

Osusky a déclaré que ces personnes devaient entrer dans le pays en tant que parlementaires qui observeraient les élections conformément aux normes de l'OSCE.

Il a affirmé qu'il était inacceptable que les membres de l'OSCE soient confrontés à un tel traitement en raison de leurs préférences politiques. Cependant, il a rappelé que les pays souverains ont le droit de refuser l'accès aux individus.

 

Des représentants de l'OSCE se sont vus refuser l'accès à la Turquie

Hunko s'est vu refuser l'accès à la Turquie et Amin a été sommé de retourner dans son pays depuis Istanbul dès son arrivée avec le premier avion disponible.

Hunko a travaillé pour l'annulation des lois allemandes qui interdisent les symboles du KK et des ONG affiliées au PKK. Son soutien au groupe terroriste PKK est allé jusqu'à partager des photos avec les drapeaux du PKK, malgré les lois allemandes interdisant l'utilisation de tels symboles.

Hunko s'était également rendu en Turquie lors du référendum constitutionnel de l'année dernière en tant qu'observateur des élections à l'OSCE. Mais plutôt que d'être un observateur impartial, il a participé à plusieurs réunions dans le but d'influencer les citoyens turcs à voter "Non" lors du référendum. Le parquet de Berlin avait ouvert une enquête contre Hunko et dix autres députés accusés d'avoir violé l'interdiction du PKK en 2014.

Le député suédois Jabar Amin mène des campagnes anti-Turquie en accusant l'armée turque, Erdogan et d'autres responsables turcs de crimes de guerre. À une occasion, il a déposé une plainte auprès du bureau du procureur international de Stockholm demandant que M. Erdogan et d'autres responsables turcs soient jugés par des tribunaux internationaux. Il a également soumis un projet de résolution au parlement suédois à la recherche d'un objectif similaire.

Amin a également écrit des articles dans la presse suédoise appelant à l'attribution du prix Nobel de la paix au chef emprisonné de l'organisation terroriste PKK, Abdullah Ocalan. Il avait également fait pression en faveur du groupe terroriste YPG - la branche syrienne du PKK - en Suède et avait rendu visite à plusieurs politiciens et officiels avec les soi-disant commandants de YPG à ses côtés. Il a également veillé à ce que Salih Muslim, l'un des dirigeants de YPG, soit accueilli au parlement suédois.

 

Merve Aydoğan, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]