Le président américain va accueillir le pasteur libéré à la Maison Blanche

Le président américain va recevoir le pasteur libéré à la Maison Blanche

Donald Trump annonce qu'Andrew Brunson, qui a été condamné des accusations liées au terrorisme en Turquie, devrait atterrir aujourd'hui (samedi) à Washington.

 

Photographie : Andrew Brunson arrive à son domicile, à Alsancak, Izmir, en Turquie
Par Evren Atalay le 12 octobre 2018 au soir

 

 

 

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il recevrait le pasteur américain Andrew Brunson à la Maison-Blanche à son arrivée dans le pays.

«Nous avons donc de bonnes nouvelles. Le pasteur Andrew Brunson est dans les airs, [en provenance de] Turquie. Il est, je pense, en bonne forme. Il s’arrêtera probablement en Allemagne pour un bilan complet", a déclaré Trump à la presse à la suite de la libération de Brunson, condamné dans l'ouest de la Turquie pour des accusations liées au terrorisme.

"Et il va se rendre au bureau oval, probablement samedi", a-t-il ajouté, soulignant qu'aucun accord n'avait été conclu concernant sa libération.

Un tribunal turc a condamné le pasteur à trois ans et 45 jours de prison vendredi, mais il ne purgera pas davantage de peine. Le tribunal a crédité le temps passé en détention et mis fin à son assignation à résidence et à son interdiction de voyager.

Brunson a été arrêté le 9 décembre 2016 pour appartenance à l'Organisation terroriste Fetullah (FETO). Le 25 juillet de cette année, citant les problèmes de santé de Brunson, un tribunal de la ville d’Izmir ordonna son transfert de prison en résidence surveillée.

Les accusations à l'encontre de Brunson incluent l'espionnage pour le PKK - classé comme groupe terroriste à la fois par les États-Unis et la Turquie - et FETO, le groupe à l'origine de la tentative de coup d'État vaincue en juillet 2016 en Turquie.

La Turquie et les États-Unis ont eu des relations houleuses après l’imposition de sanctions par Washington à la détention de Brunson.

Les tensions politiques entre les deux pays ont suscité des inquiétudes sur les marchés financiers après que Trump a menacé d'utiliser des pressions économiques supplémentaires à celles déjà appliquées pour obtenir la libération de Brunson avant les élections de mi-mandat aux États-Unis.

 

Sena Güler, George Albert Bernard, Ümit Dönmez

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]