Réunion Guterres-Cavusoglu sur le meurtre de Khashoggi

Réunion Guterres-Cavusoglu sur le meurtre de Khashoggi

Les Nations Unies déclarent qu’aucun État membre de l'organisation internationale n'a à ce jour officiellement demandé l'ouverture d'une enquête internationale sur le meurtre du journaliste saoudien.

 

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres a discuté, mardi, avec le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, de l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Les Nations Unies ont souligné qu’aucun État membre de l'organisation internationale n'a à ce jour officiellement demandé l'ouverture d'une enquête internationale sur le meurtre du journaliste.

C’est ce qui ressort d'une conférence de presse tenue par Farhan Haq, porte-parole adjoint Le secrétaire général de l'ONU, au siège de l’organisation, à New York.

" Guterres a discuté de l’affaire du meurtre de Khashoggi avec le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, lors d'une réunion à huis clos", a déclaré Haq.

Et d’ajouter : "Aujourd'hui, je peux vous dire que jusqu'à présent, aucun État membre de l'organisation internationale n'a officiellement demandé l'ouverture d'une enquête internationale" sur le meurtre du journaliste saoudien.

Plus tôt dans la journée, mardi, Cavusoglu avait déclaré qu'il avait exprimé le souhait, avec plusieurs de ses homologues en marge du G20, de demander conjointement l'ouverture d'une enquête internationale sur le meurtre de Khashoggi.

Le ministre avait déclaré : "En marge du G20, nous avons fait part, avec de nombreux homologues, notre volonté de soumettre une demande conjointe".

Cavusoglu a regretté le manqué de coopération des autorités saoudiennes, notant que Riyad a dernièrement rejeté la demande d’Ankara pour l’extradition de certains suspects.

Par ailleurs, il a souligné que son pays n’a aucun problème avec l’Arabie saoudite notant que la divulgation des circonstances de cette affaire n’est pas liée à l’opinion publique turque, mais à l’opinion publique mondiale dans son ensemble.

 

Qualid Filsde Mohamed Chine, Tarek Mohammed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

ACTUALITÉ CONNEXE "MBS/MOHAMMED BIN SALMAN/ JAMAL KHASHOGGI"

 

Turquie/Assassinat de Khashoggi: L'approche saoudienne est «décevante»
10 décembre 2018

Meurtre de Khashoggi/ MAE Saoudien : Riyad ne livrera pas ses citoyens accusés à la Turquie
9 décembre 2018

Bin Salman «complice» dans l'assassinat de Khashoggi: Sénateur américain (4 décembre 2018)

Accord sur 5 projets industriels entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite (3 décembre 2018)

Arrivée de Bin Salman en Tunisie (27 novembre 2018)

Bin Salman arrive en Égypte dans le cadre d'une tournée de pays arabes  (26 novembre 2018)

La société civile tunisienne proteste contre la visite du prince héritier saoudien  (26 novembre 2018)

MBS continue sa tournée internationale à Bahreïn (26 novembre 2018)

Bin Salman entame sa première tournée à l'étranger après le meurtre de Khahsoggi (22 novembre 2018)

France : Sanctions contre 18 Saoudiens (22 novembre 2018)

Meurtre de Khashoggi: Londres et l'UE discutent de possibles sanctions contre Riyad (20 novembre 2018)

Responsable du Département d'État: Le Prince héritier saoudien a ordonné le meurtre de Khashoggi (20 novembre 2018)

CIA: Le meurtre de Khashoggi ordonné par le prince héritier saoudien (17 novembre 2018)

 



Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]