Zone sécurisée en Syrie : 2ème patrouille terrestre conjointe turco-américaine

Cinq civils ont été tués et 11 autres ont été blessés, mardi, dans l'explosion d'une voiture piégée dans la localité de Jandairis relevant d'Afrin, dans le nord de la Syrie.

 

Les troupes turque et américaine ont lancé une deuxième patrouille terrestre conjointe à l'est de l'Euphrate, en Syrie, dans le cadre des préparatifs pour la création d'une zone sécurisée.

Le convoi des Forces armées turques, composé de quatre véhicules, déployé à 15 kilomètres d'Akcakale, district de la région turque de Sanliurfa (sud-est), a traversé la frontière pour rejoindre le convoi militaire américain en Syrie.

Ainsi, les forces turques et américaines effectueront une patrouille terrestre conjointe dans les zones rurales de la ville de Tall Abyad.

Les forces turques et américaines avaient effectué une patrouille terrestre conjointe déjà, et six vols d'hélicoptères conjoints.

La première patrouille terrestre à l'est de l'Euphrate, réalisée le 8 septembre, avait duré environ trois heures.

 

Deux explosions dans le nord de la Syrie font 5 morts et 12 blessés

Cinq civils ont été tués et 11 autres ont été blessés, mardi, dans l'explosion d'une voiture piégée dans la localité de Jandairis (CINDERESE) relevant d'Afrin, dans le nord de la Syrie.

Des sources locales ont déclaré que l'explosion a eu lieu au centre de la localité, ajoutant que le bilan des victimes st susceptible de s'alourdir.

Les sources ont souligné qu'une autre explosion à la voiture piégée a eu lieu dans la localité d'Akhtarin, dans le nord de la Syrie, faisant un seul blessé. Il s'agit d'un bilan préliminaire.

Les forces de sécurité dans la région ont estimé que l'organisation terroriste YPG/PKK est responsable de cette attaque, étant donné qu'elle avait déjà perpétré des actes similaires.

A noter que la localité de Jandaris se situe dans la zone de l'opération Rameau d'olivier, tandis qu'Akhtarin appartient à la zone de l'opération Bouclier de l'Euphrate, libérées par l'armée turque et l'Armée syrienne libre (ASL) en 2016 et 2018.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

 

 

 

 

Mehmet Fatih Aslan, Müslüm Etgü, Mona Saanouni, Nur Asena Gülsoy

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Syrie, états-unis syrie, turquie syrie, pkk syrie, Afrin, états-unis turquie, Jandairis (Cindirêsê), Zone sécurisée, YPG, Patrouille

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]