Commandant de l'ANS en Syrie : «les Kurdes sont nos frères»

Les moments de réunion des soldats de l'Armée nationale syrienne avec les habitants de la région ont été filmés par l'Agence Anadolu

 

Les Commandants de l'Armée nationale syrienne (ANS) qui soutiennent l'opération Source de Paix de l'Armée turque, se réunissent avec les habitants des villages libérés et prononcent des messages de paix et de fraternité.

L'opération Source de Paix de l'Armée turque, mené conjointement avec l'ANS, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech en est a son huitième jour.

L'objectif de l'opération est d'éliminer le corridor de terrorisme établi près des frontières sud de la Turquie et de rétablir la paix et le calme dans la région.

Les travaux de fortification de l'Armée turque et de l'ANS se poursuivent dans les villages libérés de la présence terroriste.

Les moments de réunion des soldats de l'ANS avec les habitants de la région ont été filmés par l'Agence Anadolu (AA).

"Nous sommes venus ici pour vous rendre libres. Les Arabes, les Kurdes, les chrétiens sont tous égaux pour nous. Il n'y a pas de discrimination chez nous", lance un commandant de l'ANS, dans les images.

Il invite les habitants de la région à ne pas s'inquiéter et poursuit : "j'ai seulement une demande à vous faire. Si vous voyez des mines et des pièges, priez de nous avertir pour empêcher que les enfants meurent."

Le commandant précise qu'aucun mauvais traitement ne sera fait contre ceux voulant retourner chez eux.

"Nous sommes ici pour éliminer le PKK, les Kurdes sont nos frères", ajoute le commandant.

Dans une autre vidéo, un villageois remercie les soldats de l'ANS.

"Depuis deux ans, ma maison était entre leurs mains (le YPG/PKK). Aujourd'hui, vous me l'avez rendue. Que dieu vous bénisse", déclare le villageois.

Depuis le début de l'opération, soit le 9 octobre, deux districts, une commune et des dizaines de village ont été libérés de la présence terroriste.

 

Syrie : 46 soldats de l'ANS morts depuis le début de l'opération Source de Paix

Une quarantaine de membres de l'Armée Nationale Syrienne (ANS) sont morts lors des affrontements avec les terroristes du YPG/PKK, dans le cadre de l'opération Source de Paix, à l'est de l'Euphrate en Syrie.

Une semaine s'est écoulée depuis le début de l'opération que l'Armée turque mène conjointement avec l'ANS, dans l'objectif de débarrasser la zone des terroristes du YPG/PKK et de Daech, et de créer une zone sécurisée pour le retour des réfugiés syriens dans leur pays.

Ainsi, les affrontements avec les terroristes du YPG/PKK se poursuivent dans les zones rurales des districts Tell Abyad et Ras al-Aïn, à la frontière turco-syrienne.

Au total, 46 soldats des rangs de l'ANS sont tombés en martyr depuis le 9 octobre et 139 autres ont été blessés.

Jusqu'à présent, dans le cadre de l'opération, deux districts, une commune et des dizaines de village ont été libérés de la présence terroriste.

 

Syrie / opération Source de Paix : le nombre de terroristes neutralisés s'élève à 637

Le nombre de terroristes du PKK/PYD-YPG neutralisés en Syrie, dans l'opération Source de Paix, s'est élevé à 637.

C'est ce qui ressort d'un tweet partagé, mercredi, par le ministère turc de la Défense nationale.

Le nombre total de terroristes neutralisés depuis le début de l'opération (mercredi 9 octobre) est passé à 637, a précisé le ministère.

L'Armée turque a lancé, conjointement avec l'Armée nationale syrienne (ANS), l'opération Source de Paix à l'est de l'Euphrate, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, dans l'objectif d'éliminer le corridor de terrorisme établi près des frontières sud de la Turquie, et de rétablir la paix et le calme dans la région.

"Nous assurerons le retour des réfugiés syriens chez eux, grâce à la zone sécurisée que nous créerons, avait affirmé le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Nous défendrons l'intégrité territoriale de la Syrie et libérerons les habitants de la région des griffes du terrorisme."

Le ministère turc de la Défense nationale avait insisté, précédemment, que "les civils, les innocents, les monuments historiques, culturels et religieux, et l'environnement sont intouchables".

En revanche, les terroristes du YPG/PKK tirent sur les zones d'habitation civile situées près de la frontière en Turquie, depuis le territoire syrien. Ils ont ainsi tué plusieurs civils, dont un nourrisson de neuf mois.

 

 

 

Hamdi Çelikbaş, Ömer Koparan, Adham Kako, Nur Asena Gülsoy, Ayşe Betül Gedikoğlu

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Syrie, kurde, kurde syrie, syrie kurde, kurde turquie, oppression kurde, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Est de l'Euphrate, Source de Paix, Opération Source de Paix, Armée nationale syrienne, ANS, Armée Nationale Syrienne (ANS), Kurdes

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]