Irak: Des milliers de civils fuient Kirkouk après le retrait confus des Peshmergas

Publié par Hafawa Rebhi le . Publié dans Actualité Moyen-Orient

Irak: Des milliers de civils fuient Kirkouk après le retrait confus des Peshmergas
Le retrait confus et chaotique des Peshmergas a suscité la peur parmi les familles kurdes les amenant à fuir vers les autres provinces du District, a rapporté un officier de la police de Kirkouk.

 

AA / Irak / Hussein Al-Amir

« Des milliers de civils ont fui la ville de Kirkouk, vers les provinces du District du Nord de l’Irak, à cause du retrait confus et chaotique des Peshmergas de la ville», a déclaré lundi une source sécuritaire irakienne.

« Ce retrait a suscité la peur parmi les familles kurdes, ce qui les a contraint de fuir d’urgence », a indiqué à Anadolu le capitaine Hamed al-Obeidi, un officier de la police de Kirkouk.

A la suite de la progression rapide des forces fédérales vers la ville, des milliers de Kurdes l’ont fuie, avec leurs familles, en direction des autres provinces du District, a noté l'officier.

Dans la nuit de dimanche à lundi, peu avant minuit, des unités de l'armée irakienne, les forces d'élite, des unités relevant du ministère de l'Intérieur, ainsi que des factions du Hachd Chaabi [Mobilisation populaire], ont commencé à avancer vers le centre de la ville de Kirkouk.

Les forces fédérales ont pris le contrôle de plusieurs zones stratégiques de Kirkouk, y compris des bases militaires et des postes sécuritaires, en plus d’infrastructures vitales.

Ces développements surviennent quelques heures après une déclaration de Haider al-Abadi, dans laquelle il a estimé que l’arrivée dans la province de Kirkouk d’unités des Peshmergas et d’autres relevant de l’organisation terroriste du PKK représentait une déclaration de guerre à Bagdad.

La tension entre les forces irakiennes et les Peshmergas est récemment montée d’un cran le long de la ligne de contact entre les deux parties, dans le sud de la province de Kirkouk.

Les Peshmergas ont pris le contrôle de Kirkouk à la suite du retrait de l'armée irakienne devant l'invasion de l'organisation terroriste Daech dans le nord et l'ouest du pays à l'été 2014.

 

 


 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

Mots-clés: Moyen-Orient, Irak, kurdistan, bagdad, guerre irak, mossoul, drone, kirkuk, gouvernement irak, Qualid Filsde Mohamed Chine, kurde irak, turquie militaire, Erbil, irak guerre, irak armée, Najaf, moyen orient économie, irak militaire, Nord Irak, frontières moyen orient, gouvernement régional kurde irak, irak sécurité, turquie irak, Ninive, Kirkouk, irak diplomatie, Hussein al-Amir, commerce moyen-orient, Hafawa Rebhi, irak fédération, irak importations

Imprimer