Les PYD / PKK poursuivent leur campagne de dénigrement contre l'opération à Afrin

PYD/YPG/PKK poursuivent leur campagne de dénigrement contre l'opération à Afrin

Le groupe terroriste PKK et ses branches syriennes utilisent cette fois une photo de réfugiés tchétchènes prise en 1995 dans le but de discréditer l'opération "Rameau d'olivier".

Photographie: Agence Anadolu, actualite-news.com



Le groupe terroriste YPG / PYD / PKK poursuit sa campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux contre l'opération "Rameau d'olivier", menée par les Forces armées turques (TSK) et l'Armée syrienne libre (ASL), dans la région d'Afrin, au nord-ouest de la Syrie.

Les comptes Twitter de sympathisants et membres du groupe terroriste utilisent sans hésitation des images anciennes et non pertinentes ; certains ont même récemment tenter de présenter une photo de 1995 de personnes tchétchènes comme si elle avait été prise pendant l'opération en cours à Afrin.

La photo prise à Grozny par Eric Bouvet montre le désespoir d'une vieille femme au milieu de ruines lors de la guerre de Tchétchénie en 1995.

Une autre photo d'un enfant blessé postée sur les réseaux sociaux avec le hashtag "AfrinGenocide" s'est révélée être une image de l'attaque des forces pro-Assad dans la Ghouta orientale.

Les groupes terroristes s'efforcent, à travers leurs mensonges, de convaincre la communauté internationale que l'Opération "Rameau d'olivier" viserait également des civils à Afrin, ce qui n'est pas le cas.

Une autre photo de deux enfants blessés postée sur Twitter a été prise en 2014 dans un hôpital de Douma (Syrie) par le photojournaliste primé Abd Doumany.

Toutes les affirmations faites par les groupes terroristes et leurs partisans sont fausses, car les photos ont été prises dans différentes régions avant même le lancement de l'opération "Rameau d'olivier".
Le groupe terroriste PKK a donné des instructions à ses partisans pour qu'ils affichent des images fausses et fictives avant la réunion de l'Assemblée générale des Nations Unies dans le but de saper l'opération.

Selon l'état-major turc, le but de l'opération à Afrin est d'établir la sécurité et la stabilité le long des frontières turques et dans la région, et de protéger le peuple syrien contre l'oppression et la cruauté des terroristes.

Seules les cibles terroristes sont détruites et «la plus haute importance»  est donnée pour ne pas nuire aux civils, selon les Forces armées turques (TSK).

Le PYD et les PYG sont les branches syriennes du groupe terroriste PKK, qui est listé comme organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne (UE).



Ümit Dönmez, Fatma Esma Arslan, Seyit Ahmet Aytaç et Monis Bin Ali


 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]