Tall Rifaat demande aux troupes du Rameau d’olivier de la libérer du YPG/PKK

 Tall Rifaat demande aux troupes du Rameau d’olivier de la libérer du YPG/PKK
Des civils et des combattants de l’Armée syrienne libre (ASL) ont défilé, samedi, pour réclamer la libération de la ville de l’emprise des terroristes.
 
Photographie : Forces armées turques (TSK), Agence Anadolu
 
 

Les habitants de la ville de Tall Rifaat relevant du Rif Nord de la province syrienne d’Alep ont organisé, samedi, une manifestation pour réclamer aux forces de l’opération Rameau d’olivier la libération de leur ville de l’emprise du groupe terroriste YPG/PKK.

Les participants, dont 400 combattants de l’Armée syrienne libre (ASL), ont scandé des slogans hostiles au groupe YPG/PKK.

Ils ont, d’autre part, bloqué la route Azaz-Sejou dans le nord d’Alep, réclamant aux forces armées turques d'inclure Tall Rifaat dans les objectifs de l’opération Rameau d’olivier et de libérer leurs terres occupées par les terroristes.

Le mouvement protestataire, lancé dans une région jouxtant Tall Rifaat, a pris fin après grâce à des efforts déployés par les forces armées turques et des éléments de sécurité dans la région.

Appuyé par le Régime syrien et la Russie, YPG/PKK avait pris, en 2016, le contrôle des régions situées dans le sud-est de la ville d’Afrin et contraint environ 250 mille habitants de la ville de Tall Rifaat à l'exil.

Ces derniers avaient, par conséquent, fui aux régions soumises au contrôle de l’opposition syrienne dans la ville d’Azaz, située dans la région du Bouclier de l’Euphrate.

Il convient de rappeler que l’Armée turque a annoncé, plus tôt dans la journée, que bientôt,  toute la région d'Afrin sera totalement contrôlée.

Les Forces armées turques (TSK) et l'ASL avaient lancé, le 20 janvier dernier, l'opération Rameau d'olivier, en vue de libérer la région d’Afrin de l’emprise du groupe terroriste YPG/PKK et de Daech, tout en prenant les mesures nécessaires pour épargner les civils.

Dans le cadre de l’opération Bouclier de l’Euphrate, menée entre août 2016 et mars 2017, la Turquie et l’opposition syrienne avaient libéré de larges régions du Rif d’Alep (Nord) de l’emprise de l’organisation terroriste Daech, ce qui avait permis à des milliers de Syriens le retour à leurs foyers.

 

Selen Temizer, Hafawa Rebhi

 

 


 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]