Irak: Les Arabes demandent la libération des milliers de prisonniers déténus par les Peshmergas

Irak: Les Arabes demandent la libération des prisonniers déténus par les Peshmergas

Le chef de la tribu Ubeyd affirme que depuis 2004, les forces des Peshmergas et les forces de sécurité publique kurdes ont arrêté 5 000 personnes.



Les Arabes de Kirkouk, dans le nord de l'Irak, ont demandé mercredi la libération de milliers de personnes arrêtées par les forces de sécurité publique peshmergas et kurdes au cours des 14 dernières années.

Lors d'un point de presse, Gassan Asi, président de la tribu Ubeyd, a rappelé qu'ils demandaient la libération de milliers d'Arabes détenus sans autorisation judiciaire.

"Nous ne connaissons pas le sort de quelque 5000 personnes détenues par les Peshmergas et les forces de sécurité publique kurdes au cours des 14 dernières années", a-t-il souligné.

"Nous ne savons pas s'ils sont vivants ou morts", a-t-il dit.

Asi a déclaré que si ces personnes ont pris part à des activités terroristes, elles devraient être punies, mais sinon, elles devraient être libérées.

Il a ajouté que ces personnes avaient été placées en détention en 2003-2017 à Kirkouk, alors que la ville était sous la domination unilatérale des forces peshmergas.

À la suite d'un référendum illégitime sur l'indépendance régionale kurde à la fin de l'année dernière, l'armée irakienne s'est installée dans la province de Kirkouk, riche en pétrole, après le retrait des Peshmergas.


Ali Mukarrem Garip, Fatih Hafız Mehmet, Marc Chenault, Ümit Dönmez


 


 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]