Les Turkmènes syriens critiquent la fausse 'fondation turkmène' des YPG / PKK

Les Turkmènes syriens critiquent la fausse 'fondation turkmène' des YPG / PKK

Le président de l'Assemblée turkmène syrienne qualifie cette fondation à Manbij de «tentative traîtresse» et de «partie de leurs sales jeux» en référence au groupe terroriste soutenu par les États-Unis sous son appellation de Forces démocratiques syriennes (FDS).



L'Assemblée turkmène syrienne (STA) a rappelé lundi qu'une fausse fondation turkmène créée dans le cadre de la campagne de dénigrement menée par le groupe terroriste YPG / PYD / PKK "n'a aucun rapport avec nous".

"La fondation frauduleuse que les YPG / PKK ont fondée à Manbij (nord de la Syrie) n'a rien à voir avec nous. C'est une tentative traîtresse et une partie de leur sale jeu ", a déclaré Mohamed Wajih Joma, dirigeant de la STA, à l'agence Anadolu.

"Ils veulent que les gens et les médias soient crédules face à cela. Mais ils ne peuvent pas réussir parce que les gens [en référence aux citoyens locaux] les détestent ", a déclaré Joma.

Il a rappelé que le YPG / PKK a posté une vidéo sur les réseaux sociaux avec le compte de la soi-disant fondation, mais les images n'appartiennent pas aux Turkmènes selon lui, mais aux terroristes à Qandil, au nord de l'Irak, en référence aux dirigeants du groupe terroriste PKK, parent des branches syriennes, YPG et PYD.

"Les médias occidentaux qui croient en eux font de telles choses pour créer une perception aux États-Unis et ailleurs qui inspirent le soutien à l'organisation.", a précisé Joma.

Il a ajouté: "Les gens qui savent maintenant ce qu'ils sont et leurs vrais visages, veulent s'en débarrasser dès que possible. "

Joma a également condamné les expulsions et le racket que le PYD / PKK mène actuellement contre les populations locales à Manbij.

"En ce moment, des gens masqués du PKK habitent dans ma maison, dans la maison de mon père et dans la maison de mon frère. Ces terroristes masqués ne parlent ni turc ni arabe ", a-t-il ajouté.

Joma a souligné: "La situation à Manbij n'est pas bonne du tout, les gens sont dans de très mauvaises conditions. Mais en même temps, les gens ont de l'espoir maintenant. Ils attendent l'Armée syrienne libre et les Forces armées turques.

"Parce qu'après avoir vu [la libération] de Jarablus, Azaz, Al-Bab et Afrin, ils disent qu'ils veulent gérer eux-mêmes leur propre territoire.

Joma a déclaré qu'ils recevaient de nombreux messages selon lesquels les Turkmènes et les Arabes attendent que la Turquie les "sauve de ces gangs, des terroristes".

Vendredi, les terroristes de YPG / PKK ont capturé 200 propriétés résidentielles et commerciales à Manbij appartenant à des membres de l'Armée syrienne libre soutenus par la Turquie, et à leurs familles.

Le groupe terroriste a augmenté ses points de contrôle à travers Manbij, avec un dans presque chaque rue.

Les États-Unis soutiennent le YPG / PKK sous le nom de Forces démocratiques syriennes (FDS), considéré par Ankara comme la branche syrienne du groupe terroriste PKK, qui mène une campagne terroriste de plus quarante ans contre l'État turc, causant plus de 40 000 morts.



Dildar Baykan, Kübra Chohan, Marc Chenault, Ümit Dönmez

 


 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]