Irak : 3 civils tués dans une explosion à Kirkouk

Irak : 3 civils tués dans une explosion à Kirkouk

L’explosion s’est produite dans une route prise par des électeurs, selon une source sécuritaire.

 

Trois civils ont été tués, samedi dans la province de Kirkouk, lors de l’explosion d’un engin explosif implanté par des membres relevant du groupe terroriste de Daech dans le but d’empêcher les électeurs de participer aux Législatives lancées aujourd’hui, a-t-on appris d’une source sécuritaire.

Dans une déclaration accordée à Anadolu, le capitaine à la police de Kirkouk, Hamid al-Obeidi, a indiqué que les éléments armés de Daech ont planté des engins explosifs le long de certaines routes reliant le centre du district de Hawija (dans le sud-ouest de Kirkouk) à plusieurs villages avoisinants.

Il a ajouté que l'un des engins a explosé au passage de trois civils. Les trois victimes étaient selon, la même source, en route vers le centre de Hawija pour voter.

Le capitaine à la police de Kirkouk a, d'autre part, indiqué que les éléments armés de Daech avaient planté des engins explosifs le long des routes pour empêcher les villageois de se rendre aux urnes.

Plus tôt dans la journée, six membres des forces de sécurité irakiennes ont été tués dans une attaque menée par Daech contre des barrières de sécurité dressées dans le district d’al-Rashad relevant de la province de Kirkouk.

L'organisation terroriste Daech a menacé il y a quelques jours de mener des attaques contre les bureaux de vote, les candidats, et les électeurs participant aux Législatives.

Vendredi, l'ambassade américaine en Irak a mis en garde contre de possibles attaques "terroristes" visant des bureaux de vote à travers le pays, en particulier à Ghazaliya, dans l'ouest de Bagdad.

Cependant, les autorités de sécurité irakiennes ont rassuré la population, soulignant avoir pris les mesures nécessaires pour protéger les bureaux de vote et les électeurs.

Les bureaux de vote dans les 18 provinces irakiennes ont ouvert leurs portes aux électeurs à 7h00 heure locale (4h00 GMT) et devraient fermer à 18h00 (15h00 GMT).

Selon la Commission supérieure indépendante pour les élections (IHEC), 24 millions d’un total de 37 millions d’Irakiens ont le droit de se rendre aux urnes pour y exercer leur droit de vote.

Près d’un million d’Irakiens à l’étranger et de 800 mille militaires et agents de sécurité ont, quant à eux, voté pendant deux jours, jeudi et vendredi.

Les élections législatives irakiennes sont marquées par la participation de 320 partis, entités et coalitions politiques comprenant 7376 candidats. Le processus électoral serait, quant à lui, supervisé par 245 mille fonctionnaires.

Il s’agit des premières Législatives à être tenues depuis la défaite de Daech en fin 2017, des deuxièmes depuis le retrait des forces américaines de l’Irak en 2011, et des quatrièmes depuis le renversement du régime de Saddam Hussein en 2003.

 

Hussein al-Amir, Mona Saanouni, Sami Anwar Rashad Ahmed

Photographie : Un bureau de vote à Kirkouk / Ali Mukarrem Garip, Agence Anadolu


 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]