Irak :Des Turkmènes de Kirkouk entament une grève de la faim

Irak :Des Turkmènes de Kirkouk entament une grève de la faim

Des Turkmènes et des Arabes de Kirkouk, affirment que les premiers résultats du scrutin parlementaire de samedi ont été manipulés.

Des dizaines de Turkmènes irakiens dans la province de Kirkouk ont ​​entamé une grève de la faim pour protester contre les premiers résultats des élections législatives de samedi, qui ont été "manipulées" selon eux.

Les Turkmènes et les Arabes de Kirkouk dénoncent le fait que les résultats récemment annoncés des élections, en particulier des votes à Kirkouk et Erbil, ont été manipulés et exigent un recomptage.

"Cinquante de nos jeunes ont lancé une grève de la faim à durée indéterminée", a déclaré à l'Agence Anadolu Murat Turkmen, Président de l'Union des jeunes et des étudiants du Turkménistan, une ONG locale.

"Ils sont déterminés à assister à un recomptage manuel en raison de soupçons de fraude et de manipulation", a-t-il ajouté.

La grève de la faim, selon les Turkmènes, vise à «sensibiliser le public au truquage des votes et à souligner l'échec de ceux qui trahiraient la volonté du peuple turkmène».

"Les premiers résultats des élections ont défié nos attentes, malgré la participation de centaines de milliers d'électeurs turkmènes à Kirkouk", a-t-il expliqué.

Turkmen a ajouté: "Nous attendons maintenant le soutien du gouvernement central pour un recomptage manuel, avec le soutien de l'ONU et des organisations internationales."

Les résultats non officiels ont été publiés plus tôt cette semaine. Plus tard vendredi, la commission électorale officielle irakienne devrait annoncer les résultats définitifs.

Après l'annonce des résultats définitifs, les partis politiques auront la possibilité de déposer officiellement leurs objections auprès de la commission électorale.

Le gouvernement irakien, quant à lui, a demandé à la commission de traiter tous les appels avec "la plus grande transparence" et d'examiner toutes les allégations de truquage des votes "conformément à la loi".

Selon les résultats préliminaires, la coalition Sairoon de Muqtada al-Sadr est arrivée en tête des sondages de samedi, suivie par la coalition Victoire, du Premier ministre Haider al-Abadi, et le bloc Al-Fatih, lié aux Hashd al-Shaabi.

 

Adam Moro, Ümit Dönmez


 

Photographie : Des Turkmènes irakiens du Danemark et des Danois manifestent contre les fraudes électorales présumées dans le nord de l'Irak  lors des élections récentes, par Davut Çolak, Agence Anadolu


 


 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]