Un Palestinien meurt de blessures causées par les tirs israéliens à Gaza

Un Palestinien meurt de blessures causées par les tirs israéliens à Gaza

Au moins 120 Palestiniens ont été tués par les tirs israéliens à balles réelles depuis mars.

Un jeune palestinien a succombé dimanche aux blessures qu'il a subies suite aux tirs de l'armée israélienne lors des rassemblements anti-occupation et contre le blocus de la Bande de Gaza, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

"Mohamed Naim Hamada, 30 ans, a été martyrisé à cause de ses blessures le 14 mai, près de la frontière nord du camp de Jabalia, dans le nord de la Bande de Gaza", a déclaré le porte-parole du ministère, Ashraf al-Qidra.

La nouvelle mort porte à au moins 120 le nombre de Palestiniens tués, alors que des milliers d'autres ont été blessés par les tirs à balles réelles de l'armée israélienne lors des manifestations anti-occupation près de la barrière de sécurité entre la Bande de Gaza et Israël depuis mars.

 

Mohamed Majed, Mahmoud Barakat et Mohamed Sabry Emam Muhammed, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 


 

 

 

 

L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]