Syrie: Moscou préoccupée par la situation à l'Est de l'Euphrate

Syrie: Moscou préoccupée par la situation à l'Est de l'Euphrate

La porte-parole du ministère russe des AE a indiqué que Washington soutient le groupe présent dans cette région (le YPG/PKK) pour y créer une structure auto-administrée.

 

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, a exprimé, mercredi, son inquiétude quant à la situation à l'est de l'Euphrate en Syrie.

"La situation à l'est de l'Euphrate inquiète de plus en plus la Russie", a-t-elle déclaré, en référence au soutien de Washington à l'organisation terroriste YPG/PKK concernant la mise en place de la soi-disant "auto-administration".

La responsable russe a, à cet effet, indiqué que Washington soutient le groupe présent dans cette région (le YPG/PKK) pour y créer une structure auto-administrée.

"Les efforts pour mettre en place cette auto-administration sont contraires à la Constitution syrienne et aboutiront à des résultats qui ne sont pas du tout positifs", a-t-elle souligné.

Zakharova a ajouté que la mise en place de l'auto-administration perturbait la population non kurde, en particulier les Arabes, les Syriaques et les Turkmènes.

 

Les YPG

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan") Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

Les États-Unis soutiennent de manières financière et logistique un certain nombre de milices en Syrie (et en Irak) sous l'égide des Forces démocratiques syriennes (FDS), dont les PYD / YPG qui sont majoritaires dans les FDS et dotées d'armes modernes et sophistiquées par leurs partenaires américains. Des infilitrations régulières des terroristes en Turquie depuis la Syrie, l'Irak et l'Iran mènent à des attaques fréquentes et meurtrières sur les forces de sécurité et civils turcs dans les régions frontalières à ces pays.

Des initiatives partielles sont mises en œuvre conjointement par les États-Unis et la Turquie pour libérer certaines villes syriennes de la présence des terroristes des YPG. Cependant ce groupe terroriste continue de contrôler au moins un cinquième du territoire syrien (ainsi que des zones en Irak), dans un cadre d'accords avec Washington et Damas.

 

Ali Cura, Ghanem Hasan, Hafawa Rebhi, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, par Nikita Shvetsov, Agence Anadolu, 25 Mai 2017


 



 

 
 

 

 

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News

12 décembre 2018

RADIO MIT - Radio Made in Turkey - RSS News


 

Imprimer E-mail

  • [javascript protected email address]

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]