Les États-Unis voteront «non» pour la première fois sur la résolution de l'ONU sur le Golan

Les États-Unis voteront «non» pour la première fois sur la résolution de l'ONU sur le Golan

«Les atrocités que le régime syrien continue de commettre prouvent son incapacité à gouverner qui que ce soit» selon l'ambassadrice états-unienne à l'ONU.

 

Les États-Unis ont annoncé jeudi qu'ils rompraient avec le précédent et voteraient contre une résolution de l'ONU appelant Israël à mettre fin à l'occupation du plateau syrien du Golan.

Les États-Unis s'étaient auparavant abstenus plutôt que de voter contre la mesure non contraignante, mais l'ambassadrice de Washington à l'ONU a déclaré qu'elle changerait son vote en un "non" citant un "parti pris anti-israélien" présumé dans la résolution, mais il est néanmoins probable que cette résolution soit adoptée à l'Assemblée générale.

Nikki Haley, l'ambassadrice américaine aux Nations Unies, a annoncé qu'elle qualifiait "d'inutile" la résolution annuelle.

"Si cette résolution avait un sens, ce ne sera sûrement pas le cas aujourd'hui", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "La résolution est clairement biaisée contre Israël. De plus, les atrocités que le régime syrien continue de commettre prouvent son incapacité à gouverner qui que ce soit. L'influence destructrice du régime iranien en Syrie représente une menace majeure pour la sécurité internationale."

La résolution devrait être soumise au vote vendredi.

Israël a occupé les hauteurs du Golan, territoire syrien, pendant la guerre des Six jours de 1967,et ne les a jamais rendues à la Syrie.

Le Plateau du Golan reste un territoire souverain syrien en vertu du droit international.

 

Michael Hernandez, Ümit Dönmez
Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

L’armée israélienne renforce son déploiement dans le Golan occupé (1 juillet 2018)
Israël bombarde les positions du Hezbollah dans le sud de la Syrie (19 mai 2018)
Netanyahu : Le Plateau du Golan restera éternellement entre les mains d'Israël (16 février 2018)
Israël essaie de légitimer son occupation du Golan (2 mai 2016)
Netanyahu à Poutine: le Golan restera sous la souveraineté d'Israël (21 avril 2016)

 

 

 

 

 


 

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]