Attaque terroriste contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande : Le bilan est de 49 morts

Le commissaire de la police a déclaré qu'une personne accusée de meurtre, comparaîtra demain devant le tribunal.

Photographie : Diederik van Heyningen, Agence Anadolu, 15 mars 2019, à Christchurh, en Nouvelle-Zélande

 

 

 

 

Le commissaire de la police néo-zélandaise, Mike Bush, a annoncé que le bilan des victimes de l'attaque terroriste contre deux mosquées dans la ville de Christchurch s'est alourdi à 49 morts.

Lors d'une conférence de presse, il a déclaré que "41 personnes ont été tuées dans la mosquée d'al-Noor dans le quartier Deans et 7 autres ont été tuées dans la mosquée de Linwood, tandis qu'une autre personne a succombé à ses blessures à l'hôpital".

"Nous ne pouvons pas annoncer le bilan définitif pour l'instant (8h33 GMT)", a-t-il ajouté.

Il a également souligné qu'une personne, âgée d'une vingtaine d'années, a été accusée de meurtre et comparaîtra samedi matin devant le tribunal.

Bush a noté que la personnes précitée figure parmi les quatre suspects arrêtés à la suite de l'attaque.

Cependant, il a signalé qu'une personne soupçonnée "pourrait n'avoir aucun lien avec l'attaque".

"Trois autres personnes armées ont été arrêtées, mais nous estimons que l'une d'entre elles n'a aucun lien avec l'incident alors qu'elle se trouvait sur les lieux", a-t-il martelé.

Les autorités néo-zélandaises n'ont pas annoncé les identités des suspects, tandis qu'un jeune homme qui s'identifiait en tant qu'Australien (28 ans) a revendiqué l'attaque dans un communiqué de 74 pages pages publié sur les réseaux sociaux, hostile aux migrants, justifiant les motifs de son acte.

Le terroriste australien a filmé l'attaque en direct sur ses comptes des réseaux sociaux à l'aide d'une caméra fixée sur sa tête.

Bush a qualifié, lors de la conférence, l'attaque contre les moquées d'al-Noor et de Linwood "de très bien planifiée".

Il a souligné que "plusieurs armes ont été retrouvées dans les deux mosquées en plus de bombes cachées dans une voiture stationnée près des lieux de l'attaque. L'Une des bombe a été désamorcée".

Par ailleurs, il a noté que la police ne cherche, pour le moment, aucune autre personne sur fond de l'attaque.

D'après les déclarations de Bush, les suspects ne sont pas connus auprès de la police.

Un bilan antérieur annoncé par la Première ministre, Jacinda Ardern, faisait état de 40 morts et 20 blessés.

L'hôpital de Christchurch a annoncé que 48 personnes, dont des enfants, ont été blessées à la suite de l'attaque.

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]