10 civils tués dans des tirs du YPG/PKK sur les villes frontalières turques

Sur les 10 civils morts au cours des 24 dernières heures dans le sud-est de la Turquie suite aux attaques des YPG/PYD/PKK, au moins 5 sont des enfants parmi lesquels se trouvaient un bébé de 9 mois.

ATTENTION ! CERTAINES IMAGES PEUVENT HEURTER LA SENSIBILITÉ DE TOUS LES LECTEURS. IL EST FORTEMENT DÉCONSEILLÉ AUX PERSONNES DE MOINS DE 13 ANS DE VISIONNER CES IMAGES

 

Deux civils morts à Suruç

Vendredi 11 octobre 2019, les terroristes du YPG/PKK ont attaqué la ville de Suruç, à proximité de la frontière turco-syrienne, depuis le côté syrien qu’ils occupent, dans ces tirs de mortiers, deux civils ont été tués, et deux autres blessés.
Cebrail Caymaz / Agence Anadolu

 

 

Deux civils ont été tués à Suruç, district de Sanliurfa dans le sud de la Turquie, dans des tirs de mortier, provenant des territoires syriens occupés par l’organisation terroriste YPG/PKK.

Vendredi, les terroristes du YPG/PKK ont attaqué la ville de Suruç, à proximité de la frontière turco-syrienne, depuis le côté syrien qu’ils occupent.

Dans ces tirs de mortiers, deux civils ont été tués, et deux autres blessés.

Trois autres obus ont atterri dans des terrains vagues de Suruç.

 

8 huit civils tués par l'organisation terroriste YPG/PKK à Nüsaybin

Jeudi 10 octobre 2019, les terroristes du YPG/PKK ont attaqué la ville de Nüsaybin, à proximité de la frontière turco-syrienne, depuis le côté syrien qu’ils occupent, dans ces tirs de mortiers, Fatma Yıldız et ses filles Emine et Leyla ont été tuées, et plusieurs autres personnes blessées. Les trois victimes ont été enterrées le vendredi 11 octobre 2019
Berat Baştuğ / Agence Anadolu

 

 

Alors que les troupes turques et l'ANS avancent dans la zone à l'est de l'Euphrate, en épargnant les civils, les terroristes du YPG/PKK tirent délibérément sur les zones d'habitation civile situées près de la frontière en Turquie, depuis le territoire syrien.

Les terroristes ont ciblé les civils dans le district de Nusaybin, dans la région turque de Mardin, à la frontière syrienne, vendredi, par des tirs de mortiers et de roquettes.

Ainsi, huit personnes mortes dans ces attaques, et 35 autres ont été blessées.

Sur les 10 civils morts au cours des 24 dernières heures dans le sud-est de la Turquie suite aux attaques des YPG/PYD/PKK, au moins 5 sont des enfants, parmi lesquels se trouvaient un bébé de 9 mois.

Les YPG ("Yekîneyên Parastina Gel", "Unités de protection du peuple") et le PYD ("Partiya Yekîtiya Demokrat, "Parti de l'union démocratique" sont des branches syriennes respectivement militaire et politique du groupe terroriste PKK ("Partiya Karkerên Kurdistan" : "Parti des travailleurs du Kurdistan"). Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l'Union Européenne. Au cours de sa campagne terroriste de plusieurs décennies contre la Turquie, le PKK a tué plus de 40 000 personnes sur le seul territoire turc, dont 7 000 civils.

 

Turquie: Deux journalistes de l'AA blessés dans des attaques du YPG/PKK

Deux journalistes de l'Agence Anadolu (AA) ont été légèrement blessés, vendredi 11 octobre 2019, par des tirs en provenance du territoire syrien occupé par les terroristes du YPG/PKK alors qu'ils se trouvaient dans le district de Nusaybin, région de Mardin, à proximité de la frontière avec la Syrie.
Ömer Yasin Ergin / Agence Anadolu

 

 

Deux journalistes de l'Agence Anadolu (AA) ont été légèrement blessés, vendredi, par des tirs en provenance du territoire syrien occupé par les terroristes du YPG/PKK alors qu'ils se trouvaient dans le district de Nusaybin, région de Mardin, à proximité de la frontière avec la Syrie.

L'Armée turque a lancé mercredi, conjointement avec l'Armée Nationale Syrienne (ANS), l'opération Source de Paix, à l'est de l'Euphrate, contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, l'objectif étant d'éliminer le corridor de terrorisme établi près des frontières sud de la Turquie et de rétablir la paix et sérénité dans cette région syrienne occupé par les organisations terroristes.

Des coups de feu, au fusils d'assaut, ont été tirés depuis la commune de Kameshli, située sur le territoire syrien occupé par les terroristes du YPG/PKK, contre la ville turque de Nusaybin.

De nombreuses munitions sont venus percuter un bâtiment à Nusaybin, où sont logés des journalistes. Dans cette attaque, 2 journalistes de l'Agence Anadolu (AA) ont été légèrement blessés.

 

 Opération Source de Paix en Syrie : un soldat turc a été tué

Vendredi 11 octobre 2019, le corps du Sergent spécialiste Hacı Bebek (44 ans)a été transporté dans sa ville de Kahramanmaraş. Lors de la cérémonie funéraire, la fille du soldat défunt portait sa photo alors que et que sa femme ne pouvait contenir sa souffrance, et que sa mère pleurait.
Onur Güzel, Mehmet Fatih Aslan / Agence Anadolu

 

 

Un soldat turc est mort dans un affrontement avec les terroristes du YPG/PKK, au cours de l'opération Source de Paix en Syrie.

C'est ce qui ressort d'une déclaration faite par le ministère turc de la Défense nationale, vendredi.

Attristé par l'incident, le ministère a présenté ses condoléances à la famille du soldat défunt ainsi qu'au peuple turc.

Outre la lutte contre les organisations terroristes YPG/PKK et Daech, l'opération vise à rétablir la paix et le calme dans la région.

"Nous assurerons le retour des réfugiés syriens chez eux, grâce à la zone sécurisée que nous créerons, avait affirmé le Président turc, Recep Tayyip Erdogan. Nous défendrons l'intégrité territoriale de la Syrie et libérerons les habitants de la région des griffes du terrorisme."

Le ministère turc de la Défense avait insisté que "les civils, les innocents, les monuments historiques, culturels et religieux, et l'environnement sont intouchables".

 

Opération Source de Paix : Démenti d'Ankara aux fausses informations

"Les informations selon lesquelles l'Armée turque ciblerait des civils à Kameshli et Derik force les limites de l'entendement. Dans ces régions, l'Armée turque ne dispose d'aucun élément"

Une information partagée, vendredi, par le ministère turc de la Défense en réponse à certaines fausses accusations portées contre les Force Armée turque.

"Les fausses informations diffusées par les tueurs d'enfants que sont les terroristes du PKK/PYD-YPG, selon lesquelles, l'Armée turque ciblerait des civils à Kameshli et Derik force les limites de l'entendement. Dans ces régions, l'Armée turque ne dispose d'aucun élément", a insisté le ministère. 

 

Syrie / opération Source de Paix : le nombre de terroristes neutralisés s'élève à 399

Le nombre de terroristes du PKK/PYD-YPG neutralisés en Syrie, dans l'opération Source de Paix, s'est élevé à 399.

C'est ce qui ressort d'une déclaration faite, vendredi soir, par le ministère turc de la Défense nationale.

Le nombre total de terroristes neutralisés depuis le début de l'opération (mercredi 9 octobre) est passé à 399, a précisé le ministère, après que 16 autres terroristes aient été neutralisés dans la journée de vendredi.

 

 

 

Ferdi Türkten, Halil İbrahim Sincar, Sarp Özer, Muhammed Furkan Güneş, Kemal Karagöz, Ömer Yasin Ergin, Ayvaz Çolakoğlu,  Nur Asena Gülsoy, Ümit Dönmez, Tuncay Çakmak

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Turquie, Nüsaybin, turquie pkk, sanliurfa, Suruç, pkk syrie, PYD civils, pkk civils, turquie civils, YPG/PKK, Civils tués, YPG, civils, Zone de sécurité au nord de la Syrie, Zone sécurisée dans le nord de la Syrie, Source de Paix, Opération Source de Paix

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]