Cameroun : Le gouvernement déploie un convoi humanitaire dans les régions anglophones

Le convoi compte 55 camions chargés de vivres.

 

 

Cinquante-cinq camions chargés de vivres sont partis de Douala et Yaoundé jeudi 13 juin à destination des deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, secouées par la crise, a annoncé le gouvernement camerounais.

Ces aides sont destinées aux personnes affectées par la crise dans les deux régions anglophones, a précisé le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, dans une déclaration faite vendredi sur les ondes de la radio nationale camerounaise.

"Le Président de la République, Paul Biya, a ordonné qu’on accélère la distribution de l’aide humanitaire aux personnes affectées par la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. 55 camions de vivres sont partis de Douala et Yaoundé jeudi", a précisé le responsable camerounais.

"Au début de cette semaine, nous avons installées les membres de cette commission de distribution. Avec la collaboration de nos différents partenaires et de l’armée qui assure la sécurité des convois, la distribution des denrées alimentaires, ainsi que de divers ustensiles de cuisine et du matériel de couchage pourrait débuter ce samedi", a-t-il ajouté.

D’après le ministre, le gouvernement camerounais assiste les personnes affectées par le conflit "depuis un an" , mais cette caravane est "la plus grande opération humanitaire" déployée dans les deux régions anglophones en crise depuis fin 2016.

Au Cameroun, " il y a urgence" à accroître l’aide humanitaire et à la financer afin d’éviter une situation "hors contrôle", avait récemment déclaré le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires Mark Lowcock, lors d’une réunion informelle inédite du Conseil de sécurité sur ce pays.

"Un Camerounais sur six a besoin d’aide humanitaire, de protection", soit 4,3 millions de personnes, notamment des enfants et des femmes.

"Huit régions sur les dix que compte le pays sont touchées par la crise humanitaire", avait ajouté Mark Lowcock, lors de cette session organisée par les Etats-Unis en dépit de l’opposition de Yaoundé et des membres africains du Conseil.

Aujourd’hui, "500 000 personnes sont des déplacés internes, la plupart restant cachées dans des forêts" dans les régions anglophones et "plus de 600 000 enfants sont privés d’éducation" dans les régions concernées, avait déploré le responsable onusien.

Selon une estimation faite en mars 2019 par le centre d’analyses géopolitiques International Crisis Group, la crise anglophone a fait 1 850 morts en vingt mois.

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Cameroun, cameroun terrorisme, cameroun pauvreté, cameroun sécurité, crise anglophone

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]