Burkina Faso: 24 militaires tués dans une attaque terroriste à Koutougou

Un précédent bilan officiel faisait état d'une dizaine de militaires tués lors de l'attaque terroriste qui a visé le détachement militaire de Koutougou (province du Soum).

 

Vingt-quatre militaires tués, sept blessés et cinq autres toujours recherchés, tel est le nouveau bilan officiel de l'attaque qui a visé lundi matin un détachement militaire dans la province du Soum dans le nord du Burkina Faso.

Un précédent bilan officiel faisait état d'une dizaine de militaires tués et plusieurs autres blessés lors de l'attaque terroriste qui a visé le détachement militaire de Koutougou (province du Soum).

Annonçant ce nouveau bilan, l'armée burkinabé précise dans un communiqué publié mardi que les opérations aériennes et terrestres de ratissage se poursuivent, appelant les populations des zones concernés à rester calmes et à respecter les mesures de sécurité prises.

Réagissant à l'attaque dans une déclaration publiée mardi, le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a déclaré que "a guerre contre le terrorisme est une guerre de longue haleine. Et dans cette guerre, nous gagnerons des batailles, nous en perdrons, mais ce qui est important, c’est que nous puissions gagner la guerre".

Aucune partie n'a encore revendiqué cette attaque mardi à 17h00 GMT

 

 

 

Valentin Compaoré, Nadia Chahed

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Burkina Faso, burkina faso terrorisme, Attaque terroriste

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]