Niger : L’opposition appelle à une manifestation le 8 septembre prochain

Pour exiger, entre autre, des élections «transparentes et inclusives » en 2020 et 2021.



L’opposition nigérienne a appelé, vendredi, à une grande manifestation dimanche 8 septembre prochain.

«Le Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (Fddr) appelle les citoyens soucieux de la préservation du cadre démocratique à prendre part à la marche suivie du meeting qu’il organise le dimanche 8 septembre 2019», a annoncé la coalition des partis politiques de l’opposition dans une déclaration.

La manifestation vise, entre autres, à dénoncer la «mal gouvernance» et à exiger «des élections régulières, libres, transparentes et inclusives» précise le même document.

Cet appel intervient quelques jours après la publication, par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du calendrier électoral de 2020-2021.

Selon ce calendrier, dévoilé le 16 août courant, le premier tour de la présidentielle nigérienne se tiendra le 27 décembre 2020 en même temps que les législatives.

Les élections locales, elles, seront tenues le 01er novembre 2020 et l'éventuel second tour de la présidentielle le 21 février 2021.

L’opposition et le pouvoir n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les préparatifs des futures élections au Niger. L’opposition continue à rejeter le code électoral qui exclut de toute compétition électorale son chef de file Hama Amadou, à la suite à sa condamnation à la peine d’un an de prison ferme dans le cadre de l’affaire dite de trafic des bébés du Nigeria.

Elle refuse aussi de déléguer des représentants à la commission électorale nationale, qu'elle accuse d’être majoritairement composée de personnalités proches du pouvoir.

A l’issue de la présidentielle de 2021, le Niger devra se doter d'un nouveau président. L’actuel chef d'Etat, Issoufou Mahamadou, a promis qu’il ne se représentera pas à la fin de son second et dernier mandat constitutionnel.

Son parti a déjà désigné le ministre de l’Intérieur Bazoum Mohamed comme étant son candidat à la prochaine présidentielle.

Malgré le code électoral qui l’exclut de toute compétition, l’opposant Hama Amadou a aussi été désigné par son parti candidat à cette présidentielle.

 

 

Illa Kané, Nadia Chahed

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Niger, Issoufou Mahamadou, niger protestation, niger politique, niger president, niger opposition, hama amadou, opposition

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]