Soudan: le Président demande un visa USA pour une réunion de l'ONU

"Nous sommes un Etat membre, et nous avons le droit de participer à des activités des Nations Unies", déclare le ministre d'Etat soudanais aux Affaires étrangères.

AA/ Khartoum/ Mohamed Elkhatem - Le président du Soudan, Omar al-Béchir, a adressé une demande de visa à l'ambassade des Etats-Unis  à Khartoum, pour participer à une réunion de l'ONU à New York, selon le porte-parole de la présidence soudanaise.

Le porte-parole de la présidence soudanaise, Abou Ezzedine, a déclaré jeudi, à Anadolu, que «le président el-Béchir a reçu une invitation du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, en vue de participer à une réunion sur la lutte contre le SIDA, à New York, du 8 au 10 Juin prochain».

Une demande de visa pour le président et sa délégation a été déposée auprès de l'ambassade de Washington à Khartoum, a ajouté la même source, sans mentionner la date de dépôt de la demande. Les autorités américaines n'ont émis aucune déclaration officielle sur la question.

De son côté, le ministre d'Etat soudanais aux Affaires étrangères, Kamal Ismail, a déclaré à la presse, en réponse à une question sur un éventuel refus de Washington: «Les Etats-Unis sont obligés d’accorder un visa, le cas échéant, ils contreviendront à la convention les engageant, en tant que pays siège [de l’ONU]».

«Nous sommes un Etat membre, et nous avons le droit de participer à des activités des Nations Unies », a-t-il ajouté.

Washington a refusé, en septembre 2013, d'octroyer à al-Béchir [sous le coup d’un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale], un visa pour participer aux réunions de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les États-Unis ne sont pas membres de la CPI, mais soutiennent cette institution. Khartoum avait accusé l’aviation américaine d’acte de «piraterie» contre un avion qui transportait le président soudanais de Téhéran à Pékin, en juin 2011.

La Cour pénale internationale a émis deux mandats d'arrêt à l’encontre d’al-Béchir, l’un en mars 2009, pour «crimes de guerre» dans la région du Darfour (ouest), et l’autre en 2010 pour « génocide».

Le président soudanais refuse de reconnaître la cour, et la qualifiant «d’outil colonial dirigé contre son pays et les dirigeants africains ».

Les relations sont tendues entre Washington et le gouvernement de Khartoum. Les Etats-Unis ont classé le Soudan, en 1993, parmi les Etats soutenant le terrorisme, lui imposant de sévères sanctions économiques dès 1997.

 

 

 

Sudan Flag


 

Mots-clés: états-unis, onu actualité, onu, khartoum, diplomatie états-unis, Saida Charafeddine, Qualid Filsde Mohamed Chine, visite états unis, soudan, soudan actualité, Mohamed Elkhatem, etats-unis afrique, soudan président, al bechir, omar al bechir, onu new york, soudan etats unis, etats unis soudan, soudan diplomatie

ImprimerE-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

  • [javascript protected email address]