Burundi : don de la Banque Mondiale de 30 millions de dollars

Destinés à la petite enfance et la maîtrise démographique



La Banque Mondiale a octroyé au Burundi un don de 30 millions de dollars pour le financement d’un projet ‘’Petite enfance et maîtrise démographique’’ dénommé ‘’ Nkuriza’’ (Aidez-moi à le faire grandir), a annoncé, jeudi, Jean-Christophe Carret, directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Burundi.

S’exprimant le même jour à Bujumbura, après la signature d’un accord de financement avec le ministère burundais des Finances, il a précisé que ce projet mettra l’accent sur la nutrition des femmes en âge de procréer et aux enfants de moins de cinq ans avec un accent particulier sur les enfants dont l'âge est inférieur ou égal à deux ans, « Ce qu’on appelle communément les 1000 premiers jours de la vie », a-t-il mentionné.

Il a ajouté que ses actions se focaliseront également sur les activités de planning familial et agricole destiné à améliorer la qualité de l’alimentation des ménages les plus vulnérables.

« Ce projet exprime la volonté de la Banque mondiale d’accompagner le gouvernement du Burundi dans les secteurs dits sociaux en ligne avec le Plan national de développement pour la période 2018-2027 », a-t-il justifié, notant qu’il contribue, en effet, à deux axes stratégiques de ce plan, à savoir, ‘’ Développement du capital humain’’ et ‘’ Agriculture, élevage et sécurité alimentaire’’.

En tout, a-t-il déclaré, 76 mille enfants de moins de 2 ans, 305 mille enfants de moins de 5 ans, 38 mille ménages vulnérables et 450 mille femmes en âge de procréer seront concernés.

Programmé jusqu’en 2023, cet appui est destiné à six provinces, a indiqué Jean-Christophe Carret. Il s’agit de Makamba dans le sud du pays, de Muyinga, Kirundo et Cankuzo dans le nord-est, et de Bubanza et Cibitoke dans l'ouest.

Cet accord de financement intervient quelques semaines après la décision de la Banque Mondiale d’annuler six projets régionaux en préparation dans les Grands-Lacs, région à laquelle appartient le Burundi.

Avançant la nouvelle stratégie de cette banque, seul le projet de facilitation du commerce dans la région des Grands-lacs avait été maintenu selon la correspondance de Jean-Christophe Carret, directeur des opérations pour le Burundi à la BM, adressée le 5 septembre 2019 au ministre burundais des Finances.





 

 

Yvan Rukundo, Lassaad Ben Ahmed

 

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Burundi, banque mondiale, afrique banque mondiale, Grands Lacs

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]