Mali: La Mission onusienne dénonce les attaques terroristes de Boulkessi et de Mondoro

Les attaque ont visé une unité malienne du G5 Sahel et les Forces armées maliennes (FAMa), faisant 25 morts parmi les militaires.

 

La Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation multidimensionnelle au Mali (Minusma) a dénoncé, mercredi, les attaques terroristes qui ont visé une unité malienne du G5 Sahel à Boulkessi et les Forces armées maliennes (FAMa) à Mondoro, le 30 septembre et le 1 er d'octobre 2019 dans le centre du Mali.

"La Mission condamne avec la plus grande énergie ces attaques qui ont eu lieu quelques jours à peine après la 74ème Assemblée générale des Nations Unies, au cours desquelles la sécurité au Mali et au Sahel occupait une place importante dans l'ordre du jour de plusieurs réunions à haut niveau auxquelles assistaient des chefs d'État de la région", indique un communiqué publié mercredi sur le site de la Minusma.

La Mission onusienne s'est, en outre, dite "consternée" par le bilan de ces attaques dont le bilan s'est élevé 25 morts parmi les militaires maliens et une soixantaine de disparus, selon un bilan officiel publié mercredi matin.

"Ces actes de terreur n’entraveront pas les efforts conjoints du gouvernement malien et de ses partenaires pour la paix et la sécurité", a déclaré le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, cité dans le communiqué.

Annadif a, par ailleurs, réitéré le ferme engagement de la Minusma à mettre en œuvre le mandat que lui avait confié le Conseil de sécurité, soulignant que l'appui à la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation et à la stabilisation du Centre du pays demeurera la pierre angulaire de son action.

 

 

Mali : 25 militaires tués dans les attaques de Boulkessi et Mondoro dans la région de Mopti

Le gouvernement malien a annoncé que 25 militaires ont été tués et une soixantaine d’autres sont portés disparus, lors des attaques qui ont visé le camp des Forces armées maliennes (FAMa) de Boulkessi et le poste militaire de Mondoro, dans la région de Mopti.

«Dans les rangs des FAMa, le bilan provisoire fait état de vingt-cinq (25) morts, quatre (04) blessés évacués par aéronefs FAMa sur Sévaré, une soixantaine de portés disparus et de lourdes pertes en matériel», a indiqué un communiqué du ministère malien de la communication publié mardi soir.

Au moins quinze (15) terroristes ont été neutralisés et cinq (5) de leurs véhicules détruits par des frappes aériennes, a précisé la même source.

«Le gouvernement informe, par ailleurs, qu’une opération conjointe d’envergure des FAMa et des Forces armées burkinabè appuyée par Barkhane est en cours pour neutraliser les assaillants», a ajouté le communiqué.

Lundi, le gouvernement malien a, dans un communiqué précédent, annoncé que le camp des forces armées maliennes de Boulkessi et le poste militaire de Mondoro «ont fait l’objet d’une violente attaque».

Sans donner de bilan sur les pertes en vies humaines, le gouvernement malien avait déploré «de lourdes pertes en matériel et des dégâts importants», affirmant que l’évaluation des dégâts était encore en cours, mardi soir.

Il a condamné les attaques et annoncé qu’une «vaste opération aérienne a été effectuée dans la zone, pour neutraliser les assaillants et reprendre le contrôle effectif».

 

 

Illa Kané, Lassaad Ben Ahmed, Nadia Chahed

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: Mali, mali terrorisme, minusma, Mopti

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]