Mauritanie : 58 morts dans le naufrage d’une embarcation

85 migrants irréguliers ont été sauvés.

 

Les autorités mauritaniennes ont retrouvé les corps de 58 migrants clandestins suite au naufrage de leur embarcation, mercredi soir, dans l'océan Atlantique au large de Guelb Ejmel.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le ministère mauritanien de l’Intérieur et de la Décentralisation qui précise que le nombre de personnes sauvées s’élève à 85.

Toujours selon la même source, le navire a coulé à 25 km de la ville de Nouadhibou, dans le nord du pays alors qu’il était en route vers l'Espagne avec à son bord entre 150 et 180 migrants en situation irrégulière, dont des femmes et surtout des jeunes âgés de 20 à 30 ans en provenance de Banjul en Gambie.

Les autorités de Nouadhibou ont affirmé avoir fourni de la nourriture et l’assistance médicale nécessaires aux rescapés avant de les loger dans un centre d'accueil situé dans la ville.

La ville de Nouadhibou est devenue, ces dernières années, une destination de choix pour les migrants africains en situation irrégulière qui souhaitent se rendre en Europe.

 

 

 

Meher Hajbi

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: immigration afrique, Mauritanie, migration afrique, migrants africains, naufrage, naufrage afrique, immigration clandestine, Migration clandestine

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]