Pour la Turquie, l'année 2020 sera l'année de l'Afrique

La Turquie jouera un rôle proactif dans le développement du commerce avec le grand continent, selon la ministre turque du Commerce, Ruhsar Pekcan.

 

2020 sera l'année de l'Afrique pour la Turquie qui est engagée dans de nombreux projets commerciaux sur le continent, a déclaré lundi la ministre turque du Commerce.

S'adressant à la réunion de consultation des Conseils des Entreprises africaines (African Business Councils) sous l'égide du Conseil turc des relations économiques extérieures (DEIK), Ruhsar Pekcan a rappelé que la Turquie avait des ambassades dans 42 pays et des conseillers commerciaux dans 26 pays du continent africain.

Pekcan a également déclaré que la Turquie avait conclu des accords de libre-échange (ALE) avec cinq pays, conclu des accords de protection réciproque des investissements avec 30 pays, ainsi que des accords avec 13 pays pour éviter la double imposition.

Les responsables turcs se rendront au Maroc, au Nigeria, en Tanzanie, au Kenya, au Rwanda et au Mozambique pour augmenter le nombre d'accords, a-t-elle déclaré.

La Turquie a signé des ALE avec le Maroc, l'Égypte, la Tunisie et Maurice, a déclaré Pekcan, ajoutant que les accords avec le Soudan et le Ghana sont en cours d'approbation.

"Nos négociations se poursuivent avec la Somalie et les Seychelles, tandis que nous signerons des accords commerciaux préférentiels avec le Mozambique et la Mauritanie", a-t-elle ajouté.

La Turquie organisera probablement un sommet de partenariat Turquie-Afrique en avril sous les auspices de la présidence turque, a annoncé Pekcan.

Le commerce bilatéral de la Turquie avec les pays africains a augmenté de 23,8 milliards de dollars en 2018, passant de 5,5 milliards de dollars en 2003, tandis que les exportations de la Turquie ont bondi de 579% à 14,4 milliards de dollars au cours de la même période, selon Pekcan.

Mais le niveau des échanges commerciaux de 23,8 milliards de dollars est trop bas pour le grand continent africain, selon la ministre, exhortant la Turquie à augmenter les travaux ciblés en Afrique dans le contexte de politiques protectionnistes mondiales croissantes.

"Lorsque nous avons dévoilé notre plan directeur de commerce, nous avons choisi cinq secteurs ciblés et 17 pays, dont l'Éthiopie, le Maroc, le Kenya et l'Afrique du Sud", a-t-elle déclaré.

Pekcan a également déclaré que la Turquie devrait établir des centres commerciaux et logistiques sur le continent africain.

Evoquant les politiques protectionnistes à travers le monde, la responsable turque a déclaré que leur effet négatif sur le commerce de la Turquie, était estimé à 893 millions de dollars en 2017 alors qu'il était de 7,2 milliards de dollars en 2018.

"L'effet devrait atteindre 11 milliards de dollars en 2019. Si le Royaume-Uni quitte l'UE sans accord, les États-Unis commenceront à appliquer de nouvelles sanctions sur le secteur automobile, et il pourra atteindre 14,4 milliards de dollars", a-t-elle souligné.

Pekcan a ajouté: "Nous devons jouer un rôle proactif dans nos marchés cibles et les pays qui ont un potentiel."

Nail Olpak, le chef du DEIK, a déclaré que les Conseils des Entreprises africaines (African Business Councils) travaillent avec 45 pays prêts à accroître les relations économiques entre la Turquie et l'Afrique.

Le commerce bilatéral de la Turquie et des pays africains n'a pas encore atteint le niveau souhaité, a-t-il noté.

Le DEIK organisera plusieurs événements, dont le Forum économique et commercial Turquie-Afrique, en 2020, a-t-il ajouté.

 

 

 

Gökhan Ergöçün, Ümit Dönmez

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Mots-clés: commerce turquie, commerce afrique, turquie afrique, afrique turquie, afrique commerce, Conseil des relations économiques extérieures (DEIK), Ruhsar Pekcan, commerce turquie afrique, Conseils des Entreprises africaines (African Business Councils)

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]