L'administration américaine refuse de coopérer dans l'enquête visant à destituer Trump

L'avocat de la Maison Blanche a estimé que l'enquête du Congres "viole la justice et n'a aucun fondement constitutionnel"

 

La Maison-Blanche a déclaré, mardi, que l’administration du président américain, Donald Trump, ne coopérera pas avec le Congrès dans l’enquête visant à destituer le président.

C’est ce qui ressort de la lettre adressée par l’avocat de la Maison-Blanche, Pat Cipollone, aux leaders démocrates du Congrès, selon l’Associated Press.

Cipollone a déclaré que l’administration Trump ne prendrait pas part à cette "enquête illégale".

Et d’ajouter que l'enquête "viole les procédures judiciaires prévues par la Constitution, et n'a aucun fondement constitutionnel".

Le département d’Etat avait empêché le témoignage devant une commission parlementaire de Gordon D. Sondland, l'ambassadeur américain auprès de l'Union Européenne.

Selon CNBC, Sondland avait été cité comme personnage clé dans l’affaire de la tentative de Trump de faire pression sur l'Ukraine pour qu'elle enquête sur des allégations de corruption visant son adversaire probable à la présidentielle de 2020, le démocrate Joe Biden.

La Maison-Blanche a récemment révélé le contenu d'une conversation téléphonique entre Trump et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui a eu lieu le 25 juillet dernier, pour féliciter le nouveau président ukrainien de sa victoire à l'élection présidentielle.

Selon les démocrates, Trump aurait demandé à plusieurs reprises à Zelensky d'enquêter sur des informations selon lesquelles l'ancien vice-président Biden aurait menacé d'interrompre l'aide américaine à Kiev, si un procureur, qui enquêtait sur une affaire impliquant une société gazière liée à son fils, n'était pas limogé.

Trump a, à plusieurs reprises, nié tout acte répréhensible dans ses relations avec le président ukrainien, soulignant que son seul objectif était de "s’informer sur la corruption".

Le président américain a accusé l'ancien vice-président Biden, ainsi que son fils, d'être impliqués dans des activités de corruption en Ukraine, alors que les démocrates disent que Trump tente de discréditer Biden avant les élections.

L'enquête sur le républicain Trump bénéficie d'un soutien important de la part des démocrates au Congrès, mais il est peu probable qu'elle soit adoptée par le Sénat à majorité républicaine.

 

 

Mourad Belhaj

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 



Mots-clés: États-Unis, Donald Trump, joe biden, états-unis justice, Enquête, Volodymyr Zelensky, Impeachment

Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Un cookie est un petit morceau de texte envoyé sur votre navigateur par un site Web que vous visitez. Il aide le site à se rappeler des informations sur votre visite, comme votre langue préférée et d'autres paramètres. Cela peut rendre votre prochaine visite plus facile et le site plus utile pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans eux, utiliser le web serait une expérience beaucoup plus frustrante.

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]