Sri Lanka : les églises ferment leurs portes sine die

Sur ordre des forces de sécurité, selon une chaîne de télévision chrétienne.

Les forces de sécurité sri-lankaises ont donné leurs instructions, jeudi, pour que les lieux de culte chrétiens ferment leurs portes jusqu’à nouvel ordre.

En réponse « aux recommandations des forces de sécurité, nous allons fermer toutes les églises et suspendre les messes jusqu’à ce que la situation sécuritaire revienne à la normale », a rapporté la chaîne chrétienne CNA citant un responsable ecclésiastique.

Dimanche, le Sri Lanka a été secoué par des attentats meurtriers alors que la communauté chrétienne de ce pays a majorité bouddhiste, fêtait Pâques.

Un bilan actualisé mercredi fait état de 359 morts.

L’Organisation terroriste Daech a revendiqué, mardi, ces attaques meurtrières, selon des médias occidentaux et locaux.

Le ministre sri-lankais de la Santé, Rajitha Senaratne a, lui, imputé ces attentats à un groupe armé local appelé Jamaat al-Tawhid.

 

 

Photographie : Archive, Agence Anadolu

 

 

Le Sri Lanka appelle les mosquées à ne pas tenir la prière du vendredi

 


L'ACTUALITÉ LA PLUS LUE DE LA SEMAINE


Imprimer E-mail

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris

S'inscrire à la Newsletter de actualite-news.com

  • [javascript protected email address]